Blue Origin annonce un nouveau voyageur pour son premier vol touristique dans l'espace le 20 juillet. La personne qui devait occuper le siège doit remettre à plus tard son voyage.

On peut acheter un ticket pour l’espace à 28 millions de dollars et avoir un conflit d’agenda de dernière minute empêchant de prendre place à bord du tout premier vol extra-atmosphérique de Blue Origin. C’est la désagréable mésaventure qu’est en train de vivre la personne qui a remporté les enchères organisées par la société de Jeff Bezos, selon un communiqué paru ce jeudi 15 juillet.

Un nouvel occupant a été choisi

On ne sait pas les raisons qui ont conduit le vainqueur de cette vente à se rétracter, ni son identité d’ailleurs, l’intéressé voulant demeurer anonyme. Mais vu le prix qui a été déboursé pour avoir un siège à bord de la fusée New Shepard — nommée en hommage au pionnier Alan Shepard, premier Américain à voyager dans l’espace — ces raisons doivent être impérieuses.

Blue Origin
La fusée New Shepard. // Source : Blue Origin

La bonne nouvelle, c’est que son ticket demeurera valide pour un prochain vol. Blue Origin indique en effet qu’il pourra toujours embarquer pour une prochaine mission touristique. En attendant, sa place sera occupée par un autre passager, Oliver Daemen, qui est âgé de 18 ans et sera la plus jeune personne à se rendre dans l’espace. Il côtoiera Jeff Bezos, son frère Mark et Wally Funk.

D’après les informations de CNBC, Olivier Daemen a été retenu parce qu’il avait réservé un ticket pour le deuxième vol de Blue Origin. Cet étudiant s’avère être le fils de Joes Daemen, le patron de Somerset Capital Partners, qui avait payé son siège et a choisi de faire voler son rejeton. Blue Origin a confirmé ces informations et expliqué avoir réorganisé la liste des passagers compte tenu de l’indisponibilité du vainqueur.

Le premier vol spatial organisé par Blue Origin doit survenir le 20 juillet.

Partager sur les réseaux sociaux

La suite en vidéo