Après un séjour de plusieurs mois dans l'espace, une bouteille de vin va être mise en vente aux enchères. Elle pourrait battre tous les records.

Voilà typiquement le genre de bouteilles que vous ne trouverez pas chez votre caviste lors de la prochaine foire aux vins. La prestigieuse maison Christie’s, spécialisée dans la vente aux enchères, va proposer l’acquisition d’une bouteille de vin un peu particulière, car elle a résidé quelques temps dans la Station spatiale internationale, entre novembre 2019 et janvier 2021, à 400 kilomètres d’altitude.

Cette bouteille n’est pas la seule à avoir fait un séjour dans l’espace de quatorze mois dans l’espace, orbitant autour de la Terre à près de 28 000 km/h. En tout, une douzaine de bouteilles a fait le voyage, transportée initialement par l’entreprise française Space Cargo Unlimited, avec le vaisseau spatial Cygnus, avant d’être rapatriée par SpaceX, via son cargo Dragon.

coffret petrus
La malle, qui accueille les deux bouteilles ainsi que divers accessoires. // Source : Christie’s

Une première pour une bouteille de vin

C’est la première fois que du vin fait un tel voyage entre la Terre et l’ISS, selon Christie’s. Il s’agissait, ajoute la société, d’étudier le vieillissement du vin dans un environnement aussi atypique que l’espace, où la micropesanteur règne, et observer son effet sur la qualité du breuvage, en particulier sa robe, son nez et sa bouche — les trois critères décisifs pour évaluer une bouteille.

Cela étant dit, ce qui a été envoyé à bord de l’ISS n’est pas le « gros rouge qui tache ». Au contraire. C’est un excellent millésime, de 2000. Un Petrus. Celui-ci a obtenu la note maximale du célèbre critique Robert Parker et il faut débourser aux alentours de 5 000 euros pour s’offrir une bouteille. Autant dire que même sans voyager dans l’espace, cela reste un vin de très haut de gamme.

Déjà hors de portée de bien des bourses, ce vin pourrait bien n’être réservé qu’aux plus riches. En effet, pointe le New York Times, les estimations envisagent que les enchères grimpent jusqu’à un million de dollars. Si cela survient, ce sera la première fois qu’un vin atteint un tel prix. Le record actuel, selon Wine Spectator, est détenu depuis 2018 par une bouteille Romanée-Conti de 1945, vendue à 558 000 dollars.

L’une a voyagé dans l’espace, l’autre non. // Source : Christie’s

Reste une question : quelle incidence a eu ce séjour spatial sur la qualité de la bouteille ? S’est-il bonifié ou dégradé ? Ou bien n’y a-t-il aucun changement perceptible ? À en croire un test olfactif, visuel et dégustatif survenu le 1er mars, avec une bouteille témoin (qui est restée sur Terre), le tout anonymisé, semble montré qu’a minima, le Petrus ne s’est pas détérioré.

Le test a mobilisé un panel de douze personnes, des amateurs et des experts, selon Futura Science. Cité par nos confrères, le directeur de l’unité de recherche œnologie à l’ISVV (Institut des sciences de la vigne et du vin  de l’université de Bordeaux), Philippe Darriet, a déclaré que ce vin « a été très bien évalué sensoriellement », avec des différences relevées pour 11 jurys sur 12, sur la couleur, et parfois sur l’odeur et le goût.

Pour ajouter au luxe de cette enchère, la bouteille sera livrée dans une malle conçue à la main par Les Ateliers Victor, pour pouvoir y ranger une autre bouteille de Petrus, terrestre cette fois, ainsi qu’une carafe, des verres et d’un tire-bouchon fabriqué à partir d’une météorite. Oui, vous avez bien lu. Commencez à économiser dès maintenant si vous voulez tenter votre chance. Ou appelez votre banque.

Un tire-bouchon conçu à partir d’une météorite. // Source : Christie’s

Partager sur les réseaux sociaux

La suite en vidéo