SpaceX prépare un nouveau tir expérimental d'un prototype de fusée Starship. Une tentative est prévue dès le 3 mars.

Mise à jour : le Starship SN10 s’est bien posé sur le sol de Boca Chica, au Texas. Vous pouvez revoir cet exploit dans la vidéo ci-dessous.

Le lancement en résumé

  • Quoi ? Un vol d’essai d’un prototype de Starship, la future fusée de SpaceX ;
  • Quand ? À partir du 3 mars ; une tentative est en cours dans la soirée (heure française) ;
  • Où ? À Boca Chica, au sud du Texas (États-Unis) :
  • Que verra-t-on ? Un « bond » d’une fusée à haute altitude et son retour contrôlé ;

Quelle est la mission ?

Troisième essai d’un vol en haute altitude pour le prototype du Starship. Après les SN8 et SN9, c’est au tour du Starship SN10 (Serial Number 10) d’être mis à l’essai. Les objectifs du vol expérimental n’ont pas changé : il s’agit toujours d’effectuer une montée avec trois moteurs Raptor, chacun devant s’éteindre l’un après l’autre selon une séquence prévue à l’avance.

SpaceX Starship SN9 5
La manœuvre de la bascule, exécutée par le prototype SN9 de Starship. Source : SpaceX

Le Starship SN10 doit grimper jusqu’à 10 kilomètres d’altitude. À son apogée, il procédera à une bascule sur le flanc pour préparer son retour sur la terre ferme. Lorsqu’il sera proche du sol, la propulsion de l’appareil se remettra en marche pour rebasculer l’engin dans une position verticale, afin que son train d’atterrissage soit correctement orienté. SpaceX a pour l’instant échoué deux fois sur ses deux tentatives.

La première fois, un problème de pression dans un réservoir a entraîné une poussée trop faible pour décélérer suffisamment et assurer un atterrissage en douceur. La seconde, il y a eu un défaut de rallumage d’un des trois moteurs Raptor. Différentes causes, mais une même conséquence : les deux fusées SN8 et SN9 ont fini leur carrière dans une grosse explosion.

Date du lancement

La fenêtre de tir annoncée par SpaceX sur son site officiel s’ouvre à partir du 3 mars, mais la date exacte n’est pas encore indiquée, pas plus que l’horaire. « Étant donné le calendrier fluctuant des essais de développement, restez à l’écoute de nos canaux de médias sociaux pour des mises à jour en prévision du troisième essai en vol à haute altitude du vaisseau spatial ! », écrit SpaceX.

Le vol lui-même sera bref. Lors des précédents essais SN8 et SN9, les prototypes ont opéré quelques minutes à peine dans le ciel, le temps de faire un « bond » d’une quinzaine de km d’altitude, d’exécuter des manœuvres en l’air, de tester le bon fonctionnement de certains composants, puis de procéder au retour contrôlé sur l’aire de lancement — c’est toutefois par un crash que les deux essais se sont conclus.

Comment suivre le lancement en direct

Le lancement doit être retransmis en ligne, sur la chaîne YouTube de SpaceX, ou via le compte Twitter de l’entreprise américaine.

Partager sur les réseaux sociaux

La suite en vidéo