Virgin Galactic vise début 2021 pour son premier vol touristique dans l'espace. Deux autres vols d'essai sont planifiés pour cet automne.

Virgin Galactic n’est pas dénué de talent pour imaginer le futur du transport aérien ou spatial. Ses illustrations très réussies en images de synthèse de la cabine de la navette spatiale VSS Unity ou d’un avion supersonique filant à mach 3 grâce à une propulsion assurée par le motoriste Rolls Royce en sont la preuve. Mais ce futur du transport aérien, il pour quand est-il prévu, exactement ?

Un début de réponse a été donné le 3 août par l’entreprise britannique, à l’occasion de la présentation de ses résultats financiers pour le deuxième trimestre 2020. Le calendrier actuel de l’entreprise estime qu’un premier vol touristique dans l’espace surviendra lors du premier trimestre 2021. À bord devrait figurer Richard branson, le milliardaire américain qui a donné naissance à Virgin Galactic.

Virgin Galactic VSS Unity SpaceShipTwo
Virgin Galactic

Deux vols d’essai cet automne

Mais avant cela, la compagnie doit procéder à deux autres vols d’essai cet automne. Leur réussite conditionnera la suite des opérations. Au cours du premier vol, il n’y aura que deux pilotes d’essai dans le cockpit. Dans le second, l’équipage sera un peu plus étoffé : outre les deux pilotes, il y aura également quatre ingénieurs de vol. Les deux vols impliqueront une mise en marche de la propulsion du VSS Unity.

L’altitude des deux prochains vols d’essai ainsi que celle du vol touristique seront scrutées avec attention, car un désaccord existe sur le vol spatial que revendique Virgin Galactic depuis la fin 2018 avec son quinzième test, quand il a grimpé à une hauteur de 82,6 km. Si l’on se réfère à la définition américaine de l’espace, l’espace a bien été atteint. Mais selon la définition internationale, il faut dépasser les 100 km.

Le développement des activités spatiales de Virgin Galactic, via le VSS Unity, remonte déjà à plusieurs années. Une aventure qui a été endeuillée en 2014 par un crash fatal, causant la mort du pilote lors d’un essai avec le modèle précédent, VSS Enterprise. Ce drame a ralenti le développement du projet, mais n’a pas dissuadé les potentiels touristes spatiaux : Virgin Galactic indique 600 clients ont déjà acheté leur billet

Partager sur les réseaux sociaux

La suite en vidéo