Les Émirats arabes unis lancent une mission en direction de Mars. Cette mission, baptisée Hope, est non seulement la première du genre conduite par Abou Dabi, mais c'est aussi la toute première conduite par un pays arabe.

Le lancement en résumé

  • Quoi ? La première mission interplanétaire arabe, avec l’envoi d’une sonde vers Mars ;
  • Quand ? Le 19 juillet 2020, à 23h58 (heure de Paris) ;
  • Où ? Au centre spatial japonais de Tanegashima ;
  • Que verra-t-on ? L’envoi d’une sonde vers Mars dans le cadre de la mission Hope, première du genre des Émirats arabes unis.

Quelle est la mission ?

Les Émirats arabes unis vont envoyer une sonde spatiale en direction de Mars. C’est une grande première, non seulement pour Abou Dabi, mais pour tout le monde arabe. C’est en effet la première fois qu’un État de la région planifie une mission en direction de la planète rouge. Jusqu’à présent, seuls les USA, la Russie, l’Union européenne, la Chine et l’Inde ont réussi à faire un tel voyage interplanétaire.

Cependant, les Émirats arabes unis n’ayant pas de base de lancement sur place, ni de lanceur maison, ils doivent s’en remettre à un partenaire international, en l’occurrence le Japon, qui met à disposition son centre spatial ainsi que sa fusée H-IIA. Si l’insertion en orbite est réussie, les Émirats arabes unis seront la sixième puissance spatiale y à parvenir, ce qui n’est pas rien : le Japon, nation pourtant technologiquement très avancée, avait échoué en 1998.

Mars. // Source : Kevin Gill

Au-delà du prestige qui est aussi recherché, Abou Dabi entend mener à bien un objectif scientifique utile. En l’occurrence, la mission Hope (Al Amal, en arabe) vise à réaliser une « photographie » complète de l’atmosphère martienne, soit une analyse de ses multiples couches, de sa structuration, de la météo martienne, de la dynamique climatique, ainsi que les raisons qui conduisent cette atmosphère à s’évaporer.

La sonde doit arriver sur zone en 2021 et sa mission doit s’étaler sur près de deux ans, soit une année martienne. Elle embarque 3 instruments : un spectromètre infrarouge (EMIRS), un spectromètre ultraviolet (EMUS) et un objectif photo pour prendre des clichés en haute résolution (EXI). Ils ont été conçus en partenariat par le centre Mohammed bin Rashid et deux universités américaines.

Date du lancement

Les Émirats arabes unis n’ayant pas de base de lancement, c’est à partir du Japon que la mission partira. Plus exactement, depuis le complexe de tir Yoshinobu, sur l’île de Tanegashima, qui se trouve tout au sud de l’archipel. Le vol est prévu le dimanche 19 juillet à 23h58, heure métropolitaine. Si tout se passe bien, la sonde doit s’insérer sur l’orbite martienne en 2021.

Comment suivre le lancement en direct

Puisqu’il s’agit d’une grande première pour l’agence spatiale des Émirats arabes unis, une couverture médiatique significative est proposée. Plusieurs canaux de diffusion sont mis en place (Dubai TV, Abu Dhabi TV, Dubai One), avec des commentateurs en arabe et en anglais. Il est aussi prévu une retransmission sans aucun intervenant. C’est celle-ci que nous vous proposons dans la vidéo ci-dessous.

Partager sur les réseaux sociaux

La suite en vidéo