La mission ExoMars de l'ESA et de Roscosmos ne sera finalement pas lancée cette année. L'envoi de l'astromobile Rosalind Franklin vers Mars est reporté à 2022.

L’astromobile Rosalind Franklin ne quittera finalement pas la Terre cette année. Les agences spatiales européenne (ESA) et russe (Roscosmos) ont annoncé le 12 mars 2020 que la mission ExoMars est finalement retardée de 2 ans. Le lancement aura lieu en 2022, entre les mois d’août et d’octobre, pour une arrivée sur Mars prévue en mars 2023.

À l’origine, la mission devait être envoyée dans l’espace le 21 juillet 2020, avec une arrivée sur Mars en mars 2021. Le report est justifié par plusieurs éléments. Certains composants électroniques présentent des problèmes, les parachutes n’ont pas été totalement testés et le logiciel de vol doit encore finir d’être validé. L’ESA ajoute que la « situation épidémiologique en Europe » complique également les démarches pour lancer la mission cette année.

Le nouveau planning de la mission ExoMars. // Source : ESA (photo recadrée)

Pourquoi la mission ne peut pas être lancée avant 2 ans ?

Le lancement des missions spatiales en direction de Mars doit obéir à un calendrier précis. Les sondes ne peuvent être envoyées vers la planète que tous les deux ans pendant un laps de temps limité. En effet, la distance entre notre planète et Mars varie énormément (chaque planète suit sa propre orbite autour du Soleil, celle de Mars étant extérieure à celle de la Terre).

Il faut ainsi organiser un lancement lorsque Mars et la Terre se trouvent du même côté, par rapport au Soleil (et non lorsque Mars est de l’autre côté du Soleil, par rapport à la Terre). Si le lancement d’ExoMars ne peut avoir lieu en 2020, la prochaine fenêtre de tir est donc pour 2022.

L’objectif poursuivi par la mission ExoMars ne change pas. Il s’agit toujours d’étudier l’atmosphère de la planète rouge, ainsi que d’y rechercher de potentiels indices d’une vie passée ou présente. Mais plusieurs aspects du programme doivent encore être soigneusement contrôlés pour assurer un départ vers Mars dans de bonnes conditions.

Partager sur les réseaux sociaux