Le centre de la Voie lactée a été à nouveau immortalisé. Ce panorama grandiose et détaillé a été reconstitué un peu comme les pièces d'un puzzle, à l'aide de plusieurs télescopes.

Une nouvelle image détaillée du centre de la Voie lactée a été présentée par la Nasa le 5 janvier 2020. Cet impressionnant panorama s’étend sur une distance de plus de 600 années-lumière. Le cliché montre nettement le gaz et les poussières qui se trouvent au cœur de notre galaxie.

Le panorama permet d’admirer plusieurs éléments présents dans la Voie lactée. C’est le cas de l’amas des Arches (un amas est une forte concentration d’étoiles, membres d’un même système), qui contient la concentration d’étoiles la plus dense de la galaxie, indique la Nasa. On peut aussi voir l’amas du Quintuplet, dont les étoiles sont un million de fois plus lumineuses que notre propre Soleil. L’image montre aussi la position du trou noir supermassif de la Voie lactée.

Le panorama complet. // Source : NASA/SOFIA/JPL-Caltech/ESA/Herschel (photo recadrée, annotations Numerama)

Cette vue saisissante du centre de la galaxie a été obtenue à l’aide de l’Observatoire stratosphérique pour l’astronomie infrarouge (SOFIA), un télescope aéroporté par un avion Boeing 747 SP. C’est l’instrument FORCAST, une caméra infrarouge, qui a servi à faire les observations. La photo a aussi nécessité d’utiliser des données fournies par les télescopes spatiaux Spitzer et Herschel.

Comme les pièces d’un puzzle

« Étudier cette zone revenait un peu à essayer d’assembler un puzzle avec des pièces manquantes. Les données de SOFIA remplissent certains des trous, ce qui nous rapproche significativement plus près d’une image complète », commente le scientifique James Radomski, qui travaille occasionnellement sur la caméra FORCAST, cité par la Nasa.

Dans les régions centrales de la Voie lactée, le gaz et les poussières sont présents en grande quantité, par rapport au reste de la galaxie, car ils permettent aux nouvelles étoiles de se former. Cette image intéresse les scientifiques car elle pourrait les aider à comprendre comment des étoiles très massives se forment si proches les unes des autres dans des régions assez petites. Identifier la cause de ces naissances d’étoiles massives dans la Voie lactée serait bien utile pour en savoir davantage sur d’autres galaxies.

Partager sur les réseaux sociaux