Boeing procède ce vendredi 20 décembre à un vol d'essai pour tester sa capsule Starliner, qui accueillera un jour des équipages. Objectif de la mission : s'arrimer correctement à la Station spatiale internationale.

Quelle est la mission ?

La NASA souhaite confier les futures missions de transport d’équipage entre la Terre et la Station spatiale internationale à des prestataires privés, pour pouvoir se focaliser sur des projets plus lointains, à savoir la Lune et Mars. Dès lors, un protocole de test existe pour vérifier leur niveau de préparation, la fiabilité de leur matériel et les procédures qui seront suivies pour que tout se passe bien.

Ici, ce test consiste pour Boeing à rejoindre la station spatiale internationale. Il s’inscrit dans la montée en puissance de Boeing pour devenir un partenaire fiable pour la NASA et assumer les rotations d’équipage de l’ISS. Les États-Unis souhaitent en effet ne plus passer par le partenaire russe, qui fournit le Soyouz. En optant pour des prestataires américains, la NASA pourrait faire quelques économies.

Boeing Starliner fusée Atlas lanceur
La fusée sur son pas de tir. // Source : United Launch Alliance

Lorsque Boeing sera fin prêt, sa capsule pourra accueillir un équipage. Mais pour l’instant, elle sera vide. Le constructeur aéronautique devra démontrer sa maîtrise d’une rencontre spatiale, puisque la capsule devra s’arrimer correctement à la station, rester en l’air près de dix jours, se libérer de la superstructure et revenir sur Terre en douceur. En effet, l’objectif est de faire atterrir des astronautes sains et saufs.

Pour assurer le transport de la capsule Starliner, nom qu’a donné Boeing à son vaisseau spatial, c’est un lanceur Atlas V qui sera mobilisé. Cette fusée, construite par l’United Launch Alliance, une coentreprise constituée de Boeing et Lockheed Martin, est opérationnelle depuis 2002 et a bouclé avec succès des dizaines de missions. Starliner doit revenir sur Terre le 28 décembre 2019.

Quand le décollage a lieu ?

Le vol d’essai de la capsule inhabitée de Boeing est annoncé pour le vendredi 20 décembre, à 12h36 (heure en France métropolitaine). Aux États-Unis, il sera 6h36 du matin sur la côte Est. Le tir partira du complexe de lancement 41, l’une des aires de décollage se trouvant à la base de lancement de Cap Canaveral, en Floride. Selon les estimations météorologiques, le temps est favorable à 80 %.

Suivre le lancement en direct

Pour les personnes qui auront un créneau sur leur pause déjeuner, sachez que le test sera retransmis en direct sur le site officiel de la NASA. L’évènement pourra aussi être suivi dans cet article, grâce à la vidéo embarquée ci-dessous.

Partager sur les réseaux sociaux