Le rover chinois Yutu-2 a découvert une substance étrange sur la face cachée de la Lune. Logé dans un cratère, ce matériau ressemble à un gel dont la composition est intrigante.

Le rover Yutu-2 a découvert un « gel à l’éclat mystérieux » sur la face cachée de la Lune le 28 juillet 2019, a annoncé l’Administration spatiale nationale chinoise (CNSA). Le petit explorateur a fait cette découverte au fond d’un cratère d’impact qui semble s’être formé plutôt récemment, a repéré ScienceAlert le 2 septembre. D’après la CNSA, ce gel est « très différent du sol lunaire environnant ».

Yutu-2 (« Lapin de jade ») fait partie de la mission Chang’e 4, lancée en décembre 2018 par la CNSA. Le module d’exploration s’est posé en janvier suivant, faisant de la Chine le premier pays à réussir un atterrissage sur la face cachée de la Lune. Le rover avait déjà repéré des roches importantes sur l’astre en mai. Lors de son 8e jour lunaire, qui a commencé le 25 juillet, Yutu-2 a découvert cette substance en se promenant parmi des cratères d’impact.

La substance repérée par Yutu-2 sur la Lune. // Source : CNSA, annotation Numerama

Alors que les chercheurs s’apprêtaient à éteindre Yutu-2 temporairement pour le protéger des radiations émises par le Soleil, le 28 juillet, l’un des scientifiques a repéré le cratère (visible sur l’image ci-dessus) immortalisé par la caméra du rover. Les responsables de la mission ont choisi de remettre à plus tard leurs autres projets pour le rover, afin de laisser à ses instruments le temps d’analyser ce gel surprenant, précise Space.com. L’appareil a reçu pour commande de s’approcher de cette substance curieuse. À l’aide de son spectromètre, Yutu-2 a observé la lumière dispersée ou émise par cette matière, afin de mieux comprendre sa composition.

D’où pourrait venir cette substance ?

Comme le résument nos confrères de Space.com, la CNSA ne donne que peu d’éléments sur cette substance qui ressemble à du « gel » et dont la couleur est « inhabituelle ». D’où peut-elle bien venir ? Une hypothèse serait que cette matière ait été créée par l’impact de météorites sur la Lune. Malheureusement, les images prises par le rover et diffusées en ligne ne permettent pas de voir de plus près ce gel étrange (seul le cratère est visible).

Le cratère Von Kármán, le site d’atterrissage de Chang’e-4. // Source : Wikimedia/CC/Lamid58

Comme le souligne ScienceAlert, il est plus probable que cette substance soit une matière fondue qui aurait durci qu’une matière visqueuse comme un gel, car la surface de la Lune est sèche. Mais, pour l’instant, rien n’est confirmé et les précédentes études sur la Lune ont déjà révélé qu’elle avait parfois des caractéristiques surprenantes.

L’atterrisseur Chang’e-4 et le rover Yutu-2 ont été éteints à la fin de leur 8e jour lunaire, soit le 7 août dernier. Yutu-2 avait alors parcouru 271 mètres au total. Les appareils ont été réactivés les 23 et 24 août. Le rover doit désormais se diriger vers l’ouest pour continuer son exploration, tout en se mettant régulièrement hors tension. D’autres découvertes seront peut-être à prévoir, tandis que sur Terre les scientifiques chercheront certainement à mieux identifier la nature de cet étrange gel coloré.

Crédit photo de la une : Flickr/CC/Stuart Rankin (photo recadrée)

Partager sur les réseaux sociaux