Une fusée Delta IV va mettre en orbite un satellite espion pour le compte des États-Unis. C'est la société ULA qui s'en charge.

Quelle est la mission ?

SpaceX n’est pas la seule entreprise à être missionnée par le département de la Défense des États-Unis pour mettre en orbite des satellites espions. L’United Launch Alliance, une coentreprise américaine entre Boeing et Lockheed Martin, propose aussi ses prestations aux services de renseignement de l’Oncle Sam. La preuve avec la mission NROL-71, qui a pour objectif de déployer un satellite de reconnaissance.

Compte tenu de la nature extrêmement sensible de la charge utile, les informations sur les capacités du satellite sont gardées secrètes. On sait simplement que l’engin sera opéré par le National Reconnaissance Office, l’une des nombreuses agences de renseignement des USA. C’est elle qui conçoit et gère les engins spatiaux de l’armée américaine, et qui traite les données collectées par ce canal.

NROL-71
Le visuel très inspiré de la mission. // Source : ULA

On peut toutefois faire observer que le lanceur qui est employé, à savoir la fusée Delta IV, est dans une configuration « lourde » : il s’agit en effet de la Delta IV Heavy. Sa capacité de transport sur l’orbite terrestre basse — celle qui est généralement privilégiée par les pays opérant des satellites espions, afin de bien voir ce qui se passe à la surface de la Terre — est de 23 à 28 tonnes selon l’insertion orbitale.

Des spéculations laissent entendre que le satellite embarqué serait un exemplaire de la gamme Keyhole 11, dans une version améliorée. Selon les informations qui circulent, leur forme générale les fait ressembler au télescope spatial Hubble. Les modèles les plus modernes seraient capables d’avoir une résolution au sol théorique de quelques centimètres, si les conditions atmosphériques sont optimales.

Quand le décollage a lieu ?

D’après l’United Launch Alliance, la date de lancement est planifiée pour le dimanche 19 janvier 2019. La fusée Delta IV décollera de la base américaine de l’Air Force à Vanderberg, en Californie. L’horaire local du décollage est 11h05 du matin. Compte tenu des fuseaux horaires, comptez neuf heures de décalage par rapport à la France métropolitaine, soit 20h05.

Comment suivre le lancement en direct

Le lancement sera retransmis directement sur le site officiel. La vidéo sera publiée ci-après dès qu’elle sera disponible.

(mise à jour avec la nouvelle date de lancement)

Partager sur les réseaux sociaux