Des chercheurs du SETI ont observé si l'objet interstellaire Oumuamua émettait des signaux prouvant qu'il est une sonde extraterrestre. Pendant plus d'un mois, ils ont cherché la moindre preuve.

Mais d’où vient le mystérieux visiteur interstellaire Oumuamua ? Pour tenter de répondre à cette question qui enflamme la communauté scientifique depuis plus d’un an, le SETI a tenté d’observer s’il émettait des émissions radio. Le 4 décembre 2018, l’institut a annoncé que ces recherches ont été infructueuses.

Entre le 23 octobre et le 5 décembre, les scientifiques du projet SETI (Search for Extra-Terrestrial Intelligence) ont soigneusement recherché le moindre signal qui pourrait confirmer hypothèse qu’Oumuamua est l’envoyé d’une civilisation alien.

Les recherches du SETI sur Oumuamua ont été vaines. // Source : ESA/Hubble, NASA, ESO, M. Kornmesser

Le mystère reste entier

Dans un article destiné à la revue Acta Astronautica (numéro de février 2019), les chercheurs ont expliqué qu’ils n’ont trouvé aucune preuve qu’Oumuamua émettait des signaux artificiels.

Depuis que le visiteur stellaire Ouamumua est passé dans le champ de vision du télescope PanSTRARRS 1 en octobre 2017, les scientifiques ont eu du mal à le ranger dans une case. Ni astéroïde, ni comète, l’étrange voyageur a aussi surpris par sa taille bien plus petite que prévue.

« Si aucun signal n’a été trouvé en provenance d’Oumuamua, les observations rapportées par les scientifiques de l’Institut SETI peuvent s’avérer utiles pour restreindre les limites des objets interstellaires détectés dans le futur », conclut néanmoins l’institut.

Partager sur les réseaux sociaux