Le Ledumahadi mafube était le plus gros animal peuplant la Terre, lorsqu'il vivait il y a 200 millions d'années.

Il pesait 12 tonnes et mesurait plus de 4 mètres de hauteur : le dinosaure « Ledumahadi mafube » a été découvert le 27 septembre 2018 par une équipe de chercheurs de l’université du Witwatersrand, située à Johannesbourg en Afrique du Sud. Dans un communiqué, ils expliquent que cette espèce était sans doute celle des plus grands animaux terrestres, il y a environ 200 millions d’années.

Ce gigantesque dinosaure était herbivore et était deux fois plus imposant que les actuels Éléphants d’Afrique. Il vivait dans État libre, l’une des neuf provinces qui composent aujourd’hui l’Afrique du Sud.

Le paléontologue Jonah Choiniere et ses collègues ont détaillé dans la revue Current Biology l’importance de leur découverte et la place qu’occupait ce spécimen parmi les dinosaures sauropodomorphes, des bipèdes ou quadrupèdes dotés d’un long cou, d’une petite tête et d’une queue allongée.

Le spécimen étudié a été retrouvé en Afrique du Sud. // Source : Current Biology

Le lien vers une autre espèce

« Le Ledumahadi mafube montre que des corps de taille gigantesque existaient chez les premiers sauropodomorphes, qui étaient habituellement des quadrupèdes mais auxquels il manquait la posture en colonnes du membre supérieur des sauropodes  », écrivent les spécialistes dans le résumé de leur étude. Ils font ainsi référence aux sauropodes, un ordre de dinosaures quadrupèdes parmi lesquels on trouve les plus grands animaux qui ont vécu sur Terre.

D’après leurs observations histologiques (l’étude des tissus biologiques), le spécimen de Ledumahadi mafube était âgé d’environ 14 ans lors de sa mort. Avec ses 12 tonnes, il devait être bien plus lourd que la plupart des sauropodes, qui atteignaient quant à eux « des masses corporelles gigantesques supérieures à 60 tonnes ».

En plus d’être l’animal le plus énorme que la Terre ait connu, le Ledumahadi mafube permettrait de mieux comprendre l’existence des sauropodes qui ont vécu 130 millions d’années au cours de l’ère géologique du Mésozoïque (qui s’est achevée sur la fin du Crétacé). « La transition des dinosaures sauropodomorpes bipèdes ancestraux vers les quadrupèdes » fait l’objet de controverses.

Aux origines des sauropodes, qui étaient quadrupèdes

Selon cette étude, le corps du Ledumahadi mafube n’était pas celui d’un sauropode. Pourtant, ses ossements permettent de deviner qu’il était sûrement une espèce proche de ces dinosaures. L’analyse phylogénétique des chercheurs (destinée à rechercher des relations de parenté entre ces animaux) montre que la lignée du Ledumahadi mafube « est apparue aux origines des dinosaures sauropodes », selon les mots de Jonah Choiniere. « Il honore à la fois le patrimoine ancien et récent de l’Afrique australe », assure le paléontologue.

Récemment, des zoologistes ont établi le poids d’un autre animal impressionnant : le plus gros oiseau du monde, qui pouvait atteindre plus d’une demi-tonne.

Crédit photo de la une : Wits University

Partager sur les réseaux sociaux