La Nasa a fait une annonce inattendue : le lancement d’une plateforme de streaming. Elle sera gratuite et accessible depuis plusieurs appareils.

Amazon, Disney, Apple, Paramount… Ils se sont tous lancés sur le marché du streaming (SVOD), motivés par le succès immense de Netflix. Et tous ces acteurs vont bientôt accueillir un concurrent inattendu : la Nasa. Dans un communiqué publié le 27 juillet, l’agence spatiale a annoncé une refonte de ses plateformes numériques. Outre des sites refaits à neuf, l’entreprise compte lancer cette année une application pour regarder des vidéos à la demande.

« Nous vous proposons l’espace à la carte et à portée de doigt avec la nouvelle plateforme de streaming de la Nasa. Repenser notre présence numérique va nous permettre de mieux raconter des histoires sur la manière dont la Nasa explore l’inconnu dans les airs et dans l’espace, inspire via la découverte et innove pour le bénéfice de l’humanité », se félicite Marc Etkind, administrateur du département de la communication. L’application, gratuite, s’appellera… Nasa+, ce qui n’est pas très original. 

L’application Nasa+ sera disponible sur un maximum d’appareils

En plus de la gratuité, Nasa promet une application sans aucune publicité et une approche familiale et éducative. En termes de contenu, il y aura des diffusions en live de certaines missions (les lancements, par exemple), des documentaires ou encore des programmes inédits et exclusifs. L’idée sera de rendre les informations obtenues par l’agence plus accessible, dans un format moderne et inspiré de ce qui se fait déjà ailleurs.

L'application Nasa+ // Source : Nasa
L’application Nasa+ // Source : Nasa

Le service Nasa+ sera intégré dans l’application Nasa App, qui recevra une grosse mise à jour sur iOS et Android. On pourra y accéder depuis des smartphones et des tablettes. On pourra aussi en profiter depuis des box TV, comme l’Apple TV, les Fire TV ou les appareils Roku. Pour les ordinateurs, une simple page web suffira pour regarder les contenus de Nasa+.

Bien évidemment, Nasa+ ne rivalisera pas avec les ténors du streaming, la Nasa ne cherchant pas à renverser Netflix, Disney+ ou encore Amazon Prime Video. Mais il est intéressant de voir l’agence se lancer sur ce segment porteur dans un but ludique. Les passionnés d’espace y trouveront forcément des arguments pour ne pas compter leurs heures.


Abonnez-vous à Numerama sur Google News pour ne manquer aucune info !