Le site The Map of the Universe permet de se plonger dans la carte du cosmos connu. Chaque point représente une galaxie et l’on remonte ainsi 13,7 milliards d’années… jusqu’aux premiers instants de l’Univers.

L’Univers est âgé de 13,7 milliards d’années. Et quand l’on voyage dans l’espace, on voyage aussi un peu dans le temps. C’est donc en regardant dans le ciel, jusque dans l’espace profond, que l’on peut cartographier l’histoire de l’Univers. C’est ainsi qu’est née la carte interactive The Map of the Universe.

Développée par les scientifiques de l’université américaine Johns Hopkins, elle a été conçue à partir de 15 ans d’utilisation d’un télescope au Nouveau-Mexique, auxquelles s’ajoutent des données de la Nasa. Il s’agit d’une carte de l’Univers observable — c’est pour cela qu’il s’agit d’une part seulement de l’Univers, comme si c’était une part de pizza. D’ailleurs, le nombre total d’objets cosmologiques a dû être réduit à l’écran, car il n’est tout bonnement pas possible de les montrer toutes en même temps sur une carte 2D — « l’image serait complètement saturée de points ».

De maintenant jusqu'aux premiers instants après le Big Bang... // Source : Université John Hopkins
De maintenant jusqu’aux premiers instants après le Big Bang… // Source : Université John Hopkins

L’image complète, si l’on pouvait la produire, ressemblerait plutôt à une sphère qu’à une part de pizza. Mais, quoi qu’il arrive, on en serait au centre : non que la Voie lactée soit au centre de l’Univers, mais le point d’observation, lui, est forcément au centre. Si vous produisiez cette carte depuis une autre galaxie, vous seriez également au centre.

Une carte complète ressemblerait à une sphère. L'observateur sera toujours au centre. // Source : Université John Hopkins
Une carte complète ressemblerait à une sphère. L’observateur sera toujours au centre. // Source : Université John Hopkins

Scrollez dans l’Univers

Chaque point de la carte est une galaxie. Environ 200 000 sont montrées et il faut se figurer que chacune d’entre elles contient des milliards d’étoiles (et un grand nombre d’exoplanètes). Les points changent de couleur au fil de la carte : l’expansion de l’Univers modifie la longueur d’onde de la lumière. Plus on remonte loin dans le temps, plus les objets apparaissent rouges.

La rubrique « Explore the map » permet de scroller dans la carte de l’Univers. Vous commencez le voyage depuis notre galaxie, la Voie lactée. Puis, plus vous remontez dans la page, plus vous remontez le temps et voyagez loin dans l’espace. Un indicateur, à gauche, vous montre le nombre de milliards d’années que vous parcourez. En fin de course, vous vous retrouvez face aux premières lumières que les astronomes ont été capables de capter. Ce sont parmi les premiers instants après le Big Bang. C’est la limite : on ne peut pas voir au-delà à l’heure actuelle.


Si vous avez aimé cet article, vous aimerez les suivants : ne les manquez pas en vous abonnant à Numerama sur Google News.