Les propos de Thomas Pesquet, lors d’une interview télévisée au sujet de l’exploration lunaire, ont été détournés par des complotistes. L’astronaute français, si imperturbable d’habitude, s’est agacé de la situation sur Twitter.

« Ça me saoule d’écrire tout ça. Ça ne devrait pas et je devrais être plus patient, mais c’est rageant. » On pourrait presque croire qu’il s’agit d’un faux compte en lisant ces mots, mais non : ce sont bien les écrits de Thomas Pesquet, que l’astronaute français a publiés sur son compte Twitter le 31 août 2022. L’ingénieur s’est désolé de voir, encore une fois, des complotistes affirmer que l’humain n’aurait jamais marché sur la Lune.

Mais que s’est-il bien passé pour fâcher l’astronaute, connu pour son tempérament calme et imperturbable ? Tout est parti du journal télévisé de France 2, diffusé le dimanche 28 août 2022 à 20h. Un sujet était consacré au lancement de la mission Artémis I, initialement prévu le lendemain. Thomas s’y prête au jeu de l’interview, depuis la base de lancement de Cap Canaveral, en Floride, où il est venu vivre cet événement historique. Il s’enthousiasme pour la mission imminente de la Nasa, dirigée vers la Lune.

apollo 11 pas lune
Oui, l’humanité a marché sur la Lune. // Source : Flickr/CC/Kevin Gill (photo recadrée)

« Ça me fait de la peine » : les complotistes ont énervé Thomas Pesquet

Malheureusement, ses propos sont rapidement repris et déformés en ligne. Certaines vidéos, mises en ligne le 31 août 2022 sur Twitter, sont carrément des montages : les phrases de l’astronaute sont tronquées et réorganisées, de manière à donner l’impression que Thomas Pesquet douterait lui-même que l’humanité ait vraiment été sur la Lune, alors qu’il n’en est évidemment rien. Certains internautes attirent l’attention sur le fait qu’il s’agit de désinformation, mais le mal est fait : ces contenus complotistes sont devenus viraux. À tel point que Thomas Pesquet lui-même est fâché.

« Mais pourquoi doit-on perdre un temps précieux avec ça une fois de plus : bien sûr que oui, l’humain est allé sur la Lune pendant les missions Apollo. Et on va y retourner », écrit-il pour entamer son long thread, mis en ligne vers 16h. Dans un tweet suivant, il ajoute : « ça me fait de la peine, après tout ce que j’ai fait depuis 10 ans, mes deux missions, les milliers d’heures de boulot en plus pour les partager et expliquer la science et la technologie, d’avoir à faire ce tweet aujourd’hui. »

L’astronaute, visiblement très agacé, fini toutefois sur une note plus positive : « On va retourner passer tout notre temps et toute notre énergie pour faire en sorte que des trucs comme l’ISS et Artémis arrivent, parce que c’est bien pour l’humanité. N’en déplaise à certains. » Thomas Pesquet nous donne « rendez-vous sur la Lune dans quelques années ».