Il n’est pas facile de trouver où se cache la nouvelle Lune sur cette image. Pourtant, elle s’y trouve bien. Mais pourquoi est-elle si peu visible sur ce cliché ?

L’avènement d’une nouvelle Lune n’est pas un événement rare, bien au contraire. Cette phase lunaire marque le début de chaque lunaison, tous les 29 jours environ. Cela se produit quand la Lune se retrouve entre la Terre et le Soleil ; dès lors, la Lune devient difficile à observer à l’œil nu.

Dans une image publiée sur le site Astronomy Picture of the Day (APOD) de la Nasa le 25 juillet 2022, et relayée sur Twitter par l’astrophysicien Eric Lagadec de l’Observatoire de la Côte d’Azur, nous pouvons observer une vue idyllique au bord de la mer. Le cliché a été obtenu depuis Sant Martí d’Empúries, en Espagne, tôt le matin. Quelle est la particularité de cette image ? La présence d’une nouvelle Lune, bien cachée. Arriverez-vous à la voir ?

Un fin croissant de Lune est toujours proche du Soleil

Cette image peut faire penser à un trompe-l’œil, ce genre pictural destiné à jouer sur la confusion et la perception des spectateurs afin de créer des illusions. Il y a en fait une explication concrète à ce phénomène, apportée par Eric Lagadec dans son tweet. Le scientifique précise que « quand la Lune est visible sous forme de fin croissant, celle-ci n’est jamais loin du Soleil. Dès lors, nous avons la possibilité de la voir soit au coucher ou au lever de notre étoile ».

lune apod
Elle se cachait là ! // Source : Mohamad Soltanolkotabi, annotation Numerama

Le site APOD entre un peu plus dans le détail, en indiquant qu’il y a en fait deux raisons à l’origine de cette perception. S’il est délicat de repérer la Lune ici, c’est d’abord parce qu’ « elle est très proche de sa nouvelle phase, lorsqu’une très petite partie de sa moitié éclairée par le Soleil est visible depuis la Terre ». Mais ce n’est pas tout. « Une autre raison est que cette lune est proche de l’horizon » : on la voit donc à travers une large portion d’atmosphère terrestre, et cela contribue à atténuer ce croissant qui est déjà ténu.