Une campagne de lobbying est en train de naître sur Internet. Son but ? Repousser Sonic Frontiers, prochain jeu vidéo avec la célèbre mascotte de Sega.

Sonic erre sans but dans son nouveau jeu en monde ouvert : nous faisions ce constat à propos de Sonic Frontiers, après avoir regardé la première vidéo de gameplay de 7 minutes. Et, visiblement, beaucoup de gens partagent cette impression. Comme le rapporte Eurogamer dans un article publié le 6 juin 2022, une campagne de lobbying intitulée #DelaySonicFrontiers est en train de se mettre en place pour encourager Sega à repousser le jeu.

« Nous n’avons pas besoin de jouer au jeu cette année. S’il vous plaît, faites votre possible pour que le jeu soit le meilleur possible, plutôt que de vous évertuer à tuer la saga », indique par exemple Collin LW dans un tweet publié le 2 juin. Il indique s’exprimer au nom de tous les fans, qui reprennent à leur compte le hashtag #DelaySonicFrontiers. « Le jeu a besoin d’un an de développement en plus, et vous le savez », clamait Red Exe la veille. 

Sonic Frontiers
Sonic Frontiers. // Source : Capture YouTube

Les fans de Sonic peuvent-ils sauver le jeu ?

Les aficionados du hérisson bleu espèrent faire bouger les choses, comme ils avaient su le faire pour le premier film. À l’époque, ils avaient vivement critiqué le design de Sonic, poussant Paramount à payer quelques millions pour rendre le héros plus mignon (et en phase avec ce que le public attendait). « Si on peut pousser une entreprise à corriger un film, on peut pousser Sega à corriger leur jeu », argue Dual-Space. La vindicte populaire a porté ses fruits : le premier film Sonic a rapporté près de 320 millions de dollars au box-office mondial et la suite a fait encore mieux, titillant les 400 millions de dollars (selon les chiffres de Box Office Mojo).

Néanmoins, si revoir le design d’un personnage en 3D pour un film est faisable, transformer complètement un jeu vidéo semble beaucoup plus complexe. Car, en l’état, Sonic Frontiers ne ressemble pas à grand-chose, sinon à une démo technique montrant ce que pourrait faire le hérisson bleu dans une aventure ouverte. On a d’ailleurs commencé par comparer Sonic Frontiers à The Legend of Zelda: Breath of the Wild, avant de vite se raviser devant l’absence d’âme qui émane du gameplay.

« #DelaySonicFrontiers ne fonctionnera pas car, selon moi, le principal problème tient dans le concept et l’approche du gameplay ; un retard pour rectifier les bugs et ajouter du contenu ne changera rien », indique Svend Joscelyne, fondateur du site Sonic Stadium, avec un pessimisme finalement très réaliste. Plus véhément, NicoCW appelle carrément à remplacer l’équipe de développement : « Si vous croyez que retarder le jeu pendant encore cinq ans va corriger quoi que ce soit, le réveil risque d’être douloureux. Voilà le hashtag que vous devriez utiliser : #ReplaceSonicTeam. Vous vous attendez à ce qu’un chien apprenne à conduire un camion en pensant qu’il faut juste du temps. » 

Autant dire que ça démarre plutôt très mal pour Sonic Frontiers.