Hyper Scape, le Battle Royale développé par Ubisoft, cessera d’exister à la fin du mois d’avril.

Le segment très saturé des jeux Battle Royale va perdre l’un de ses membres et, a priori, personne ne le regrettera. Dans un communiqué publié le 27 janvier, Ubisoft a officialisé l’arrêt du développement d’Hyper Scape, avec fermeture des serveurs programmée pour le 28 avril. « Nous tirerons des enseignements de ce jeu pour nos futurs produits », admet Ubisoft, conscient que la réussite n’a pas été au rendez-vous.

Hyper Scape avait été annoncé il y a environ un an et demi, un peu à la surprise générale. L’un de ses torts aura été de sortir après la bataille. Des titres comme PUBG (2017), Fortnite (2017), Apex Legends (2019) ou encore Call of Duty: Warzone (2020) vampirisaient déjà le genre populaire quand Ubisoft a voulu s’y immiscer. Hyper Scape n’a pas été aidé non plus par des soucis techniques à son lancement, notamment ceux liés à la visée ou au remplissage de salons (la fréquentation).

Fuite Hyper Scape
Hyper Scape // Source : Twitter Rod Breslau

Ubisoft arrête les frais

L’arrêt total de l’activité de Hyper Scape était prévisible, puisque la désertion des serveurs ne date pas d’hier. Dans un sujet publié il y a un an sur Reddit, le membre Oryxide se demandait déjà si le jeu n’était mort. En voulant le relancer pour jouer avec un ami, il a constaté qu’il fallait patienter au moins 26 minutes avant d’intégrer une partie dans le mode classique. Quant au mode Team Deathmatch, deux minutes suffisaient pour lancer un match, mais au prix de se retrouver avec moins de cinq joueurs sur la carte…

Quelques mois après le lancement, Ubisoft avait dressé un bilan loin d’être reluisant et évoqué des pistes pour améliorer Hyper Scape. À l’époque, l’entreprise concédait : « Nous n’avons pas atteint l’objectif ambitieux que nous nous étions fixé (…). Nous n’avons pas non plus satisfait les grandes attentes de nos joueurs. » On pouvait déjà y voir les signes avant-coureurs d’un échec cuisant, en dépit de quelques qualités reconnues (exemple : le travail sur la verticalité). À titre de comparaison, Apex Legends empilait les millions de joueurs quelques semaines après sa disponibilité, battant record sur record.

On constate en tout cas qu’Ubisoft est en train de faire le ménage dans son catalogue. Pas plus tard que la semaine dernière, la multinationale a annoncé que Watch Dogs Legion avait reçu son dernier patch, signifiant, là encore, un arrêt prématuré pour ce titre lancé en octobre 2020.