Un nuancier de cartes, des icônes de la pop culture, quelques indices. Laissez votre imagination faire le reste dans Pantone, notre jeu de société de la semaine.

Vous êtes fan de pop culture et doté d’un esprit créatif aiguisé ? Pantone, le jeu, saura mettre l’ambiance dans votre groupe de jeu.

Chaque joueur reçoit trois cartes en début de partie, indiquant un personnage, imaginaire ou existant, issu de près ou de loin de la pop culture, ou historique. Se côtoient ainsi Barbie, Stephen Hawking, Karl Marx, Pépito, etc.

Pantone
Source : Don’t Panic Games

L’objectif du joueur dont c’est le tour, l’artiste, est de faire deviner un de ses personnages aux autres participants, en utilisant les échantillons colorés du nuancier formé par la boîte du jeu. Il peut en utiliser autant que souhaité, et les assembler à sa guise, la seule limite étant que le jeu ne contient que quatre cartes de chaque couleur.

Pantone
Source : Don’t Panic Games

Une fois son œuvre achevée, les autres joueurs ont chacun droit à une proposition. Si une réponse correcte est donnée, les deux joueurs marquent cinq points. Dans le cas contraire, l’artiste donne le premier indice indiqué par la carte. Une bonne réponse ne rapporte alors plus que quatre points. Dans les cas extrêmes, il est possible de descendre jusqu’à un seul point pour quatre indices, ces derniers étant de plus en plus évocateurs.

Pantone
Source : Don’t Panic Games

Des contraintes s’appliquent aux manches suivantes : à la deuxième, l’artiste ne peut utiliser qu’un échantillon de chaque couleur, et à la dernière il n’a droit qu’à trois échantillons en tout et pour tout. Dur.

La partie prend fin quand tout le monde a essayé de faire deviner ses trois personnages, et le plus gros score l’emporte.

Pourquoi jouer à Pantone ?

Pantone rappelle bien évidemment ces images qu’on voit régulièrement passer sur l’Internet, des personnages facilement reconnaissables avec uniquement quelques gros pixels de couleur. Son adaptation ludique est tout autant réussie… à condition d’en être la cible.

Pantone
Source : Don’t Panic Games

En effet, la grosse majorité des personnages, hormis les historiques, sont issus de la pop culture. Difficile, voire impossible, de jouer avec des personnes trop âgées ou trop jeunes, ou hermétiques à cette forme de culture. Si vous arrivez à faire deviner Docteur Who, Rick Sanchez ou Kirby à votre grand-mère, vous avez une mamie qui déchire !

Si vous arrivez à faire deviner Docteur Who, Rick Sanchez ou Kirby à votre grand-mère, vous avez une mamie qui déchire !

Au-delà de cette restriction « culturelle », le jeu peut vite devenir compliqué, et certains personnages semblent juste impossibles à représenter. De prime abord du moins, puisqu’il ne faut pas oublier que cinq indices sont fournis sur chaque carte. Évidemment, on préférerait enchaîner des perfects, mais le jeu serait alors trop facile, et assurément moins amusant. On se marre tout autant à aligner de mauvaises réponses pour finalement trouver la bonne au quatrième indice. D’autant plus que, comme tous les jeux d’ambiance de ce genre, le comptage des points passe rapidement à l’as.

Pantone
Deux icônes de la pop culture ! // Source : Don’t Panic Games

En revanche, les restrictions imposées sur les deuxième et troisième manches rendent la réalisation vraiment trop complexe, et nuisent à l’amusement. On vous conseille donc de garder les règles de base, à savoir utiliser autant d’échantillons que souhaité, tout du long de la partie. De même, l’artiste peut jeter un coup d’œil sur son téléphone pour se remémorer l’aspect général de tel ou tel personnage, ou piocher une autre carte parmi les 180 disponibles si la sienne lui paraît trop compliquée. Après tout, on cherche à passer du bon temps, pas la frustration.

Pantone
Source : Don’t Panic Games

Avec le bon public, fan de pop culture, cherchant le fun plutôt que le comptage de points, et un peu créatif, Pantone risque de faire un carton. Comme Concept avant lui, vous risquez de passer bien plus de temps dessus à chaque partie, que simplement les trois cartes indiquées par les règles : une fois lancé, on a du mal à s’arrêter.

  • Pantone est un jeu de Scott Rogers
  • Édité par Don’t Panic Games
  • Pour 2 à 20 joueurs à partir de 8 ans
  • Pour des parties d’environ 20 minutes
  • Au prix de 32,00 € chez Philibert

Certains liens de cet article sont affiliés. On vous explique tout ici.

Article publié initialement le 03 janvier 2021 et mis à jour le 18 mars 2021

Partager sur les réseaux sociaux

La suite en vidéo