La Xbox Series S et la Xbox Series X sont respectivement équipées d'un SSD de 500 Go et 1 To. Problème ? Avec les jeux qui prennent de plus en plus de place, on peut vite manquer d'espace. Voici les différentes solutions pour ne pas se faire piéger.

La Xbox Series S et la Xbox Series X sont deux consoles avec des qualités à souligner. Mais l’espace de stockage, limité sur les deux, n’en fait pas partie. C’est encore plus vrai pour la Xbox Series S, qui s’appuie sur un SSD de 500 Go (364 Go en réalité), quand la Xbox Series X grimpe à 1 To (802 Go en réalité). Problème ? Les jeux sont de plus en plus lourds et on peut vite se retrouver avec une console pleine à craquer.

Il existe bien évidemment des solutions pour étendre le stockage sur la Xbox Series S et la Xbox Serie X. La meilleure prend la forme d’une carte mémoire propriétaire ajoutant 1 To d’espace libre. Le prix pourrait néanmoins en rebuter plus d’un : 249,99 euros, sachant qu’une Xbox Series S coûte… 299,99 euros.

Quelles sont les alternatives ? On vous explique tout.

Carte mémoire Xbox // Source : Seagate

Solution A, la carte mémoire

La meilleure solution pour optimiser le stockage de sa Xbox Series S et/ou de sa Xbox Series X consiste donc à acquérir cette fameuse carte mémoire d’1 To (920 Go en réalité), conçue en partenariat avec Seagate. C’est cher mais c’est un moyen d’être serein. Cet accessoire, à insérer au dos de la console dans un slot dédié, offre les mêmes performances que le stockage SSD interne. Cela veut dire que les jeux qui y sont logés profiteront de tous les avantages en termes de rapidité et d’améliorations visuelles. Notons par ailleurs que l’architecture SSD de Microsoft est obligatoire pour lire les jeux pensés pour la Xbox Series S et la Xbox Series X.

Pour gérer le stockage, rendez-vous dans Paramètres > Système > Stockage. Dans cet onglet, plusieurs options sont proposées : définir un emplacement de stockage par défaut, formater, renommer, définir un emplacement pour les captures ou encore déplacer/copier. Le transfert d’un espace de stockage SSD à l’autre ne prend que quelques secondes.

Gestion des périphériques de stockage sur Xbox

Solution B, le disque dur externe

Deuxième solution pour optimiser l’espace de stockage de sa console Xbox Series : passer par un disque dur externe, à brancher sur l’un des ports USB de la console. Il s’agit d’un moyen moins coûteux d’installer plusieurs jeux mais qui comporte une grosse limite : il est impossible de jouer directement à des jeux Xbox Series S ou Xbox Series X depuis un disque dur externe (on peut simplement les stocker). On peut en revanche lire des jeux rétrocompatibles, sans profiter des améliorations permises par le gain en puissance.

Trois options de stockage sur Xbox : espace interne, carte mémoire SSD et disque dur externe USB

Vous pouvez choisir d’installer les jeux Xbox Series S et Xbox Series X sur le SSD interne et le reste sur un disque dur externe en sacrifiant les améliorations dont profitent certains jeux rétrocompatibles. Ou vous pouvez stocker les jeux auxquels vous ne jouez pas sur le disque dur externe et faire des transferts en fonction des besoins. Point à garder en tête : transférer vers ou depuis un disque dur USB prend plus de temps. Par exemple, il faut compter une dizaine de minutes pour Cyberpunk 2077 (qui pèse près de 60 Go), contre une seule avec des solutions SSD.

Le disque dur externe de Seagate pour Xbox, édition Halo

Disque dur versus carte mémoire SSD :

Disque dur externe USB Carte mémoire Seagate
Peut stocker tous les jeux
Peut lire les jeux rétrocompatibles
Peut lire les jeux optimisés Xbox Series S/X
Reproduit les performances du SSD
Transfert de Cyberpunk 2077 sur un disque dur externe branché en USB (c’est long)

Solution C, la suppression

La dernière solution consiste à ne pas passer par une solution externe et à simplement supprimer/installer en fonction de ses besoins. C’est une voie possible pour celles et ceux qui disposeraient d’une bonne connexion internet (pour télécharger les jeux très vite), en acceptant les limites imposées par l’espace de stockage interne (l’impossibilité de stocker un nombre important de titres).

Bonne nouvelle : vous ne perdrez pas vos sauvegardes, stockées dans le cloud.

Partager sur les réseaux sociaux

La suite en vidéo