Nintendo et Lego ont dévoilé de nouveaux détails sur la gamme Super Mario commercialisée à partir du 1er août. Préparez vos économies.

Au mois de mars dernier, Nintendo et Lego annonçaient le fruit d’une collaboration qui pourrait faire date : une gamme de produits Super Mario articulée autour d’une figurine interactive. À l’époque, on se faisait déjà une bonne idée du potentiel commercial de cette association. Il a été confirmé dans un communiqué diffusé le 16 juin, où l’on découvre l’existence de plusieurs sets additionnels rappelant les DLC des jeux vidéo.

Les collectionneurs peuvent déjà passer un coup de fil à leur banquier : pour qui voudrait tout acheter, la facture risque d’être très importante. En plus du Starter Pack, vendu 59,99 euros et indispensable pour jouer (le seul à contenir la figurine Mario), Lego proposera plusieurs constructions thématiques.

Lego Super Mario // Source : Lego

Un Starter Pack indispensable et des DLC : la recette gagnante de Nintendo x Lego

La gamme Lego Super Mario comprend donc : un Starter Pack, 10 extensions (exemple : la maison de Mario et Yoshi) et 4 costumes pour le plombier (ils lui confèrent des pouvoirs, comme dans les jeux vidéo). Il y aura aussi des sachets surprises contenant un personnage mystère (dix au total), une aubaine pour que les enfants puissent procéder à des échanges dans la cour de récréation — et multiplier les achats. En tout, ce sont 16 sets LEGO Super Mario qui ont été dévoilés, vendus entre 9 et 99,99 euros. Vous voulez l’ensemble ? Il faudra payer 579,75 euros.

La mécanique de la collection est vieille comme le monde et elle s’accompagne ici de la nécessité d’acheter pour faire évoluer l’expérience de jeu (construire des niveaux toujours plus complexes). « Chaque Ensemble d’Extension et sachet surprise de personnage à collectionner a été créé pour être utilisé avec le Pack de Démarrage Les Aventures de Mario, pour une expérience de jeu encore plus surprenante  », précise Lego. En bref, il sera compliqué de se contenter du Starter Pack, intégré à un business model calqué sur celui des jeux vidéo. En fonction du succès et au regard du riche univers Super Mario, Lego et Nintendo pourront lancer d’autres produits par la suite.

La gamme Super Mario s’appuiera sur une application — gratuite (youpi) — pour aider les joueurs à mieux profiter de l’expérience. Elle comprend : un enregistrement des scores, les instructions de montage (avec vue 3D, rotation et zoom), des suggestions de construction et l’accès à un forum sécurisé pour partager des idées avec les autres. 

Partager sur les réseaux sociaux