Nintendo et Lego ont créé une gamme de produits de construction à l'effigie de Super Mario. Il s'agira avant tout d'un nouveau moyen de jouer.

Nintendo et Lego, deux entreprises qui cherchent toujours de nouveaux moyens de jouer, qui s’associent ? C’est à se demander pourquoi ce mariage n’a pas eu lieu plus tôt. Dans un communiqué publié le 12 mars, le duo de choc a annoncé une nouvelle gamme de produits à l’effigie de la saga phare Super Mario. Plutôt que de se contenter d’un simple set de boîtes de construction à collectionner, les multinationales ont décidé d’aller plus loin avec des jouets beaucoup plus interactifs dont la sortie est prévue pour cette année.

Le fruit du partenariat entre Lego et Nintendo prend la forme d’une grosse figurine à l’effigie de Mario, capable de produire des sons et de changer d’expression du visage en fonction de ce qu’il fait. Dans la courte vidéo diffusée, on comprend que le but sera d’assembler des niveaux en briques pour ensuite récolter un maximum de pièces dans un temps imparti. En bref, c’est Super Mario dans la vraie vie, façon jeu de plateau, avec un potentiel commercial immense.

Lego x Nintendo // Source : Lego/Nintendo

Lego et Nintendo nous offrent Super Mario dans la vraie vie

Si les détails sur la gamme, en termes de prix et de boîtes, ne sont pas encore précisés, on reconnaît déjà quelques éléments hérités des jeux vidéo disponibles sur les consoles Nintendo. Pêle-mêle : les tuyaux, les briques permettant d’obtenir des objets utiles, les ennemis, des amis (coucou Yoshi) ou encore le drapeau signalant la fin du parcours. La figurine sera capable de renseigner sur l’état d’esprit de Mario en fonction des interactions, avec des bruitages et des icônes affichées sur sa salopette. A priori, elle réagira à des autocollants scannés au moment où elle passera sur certaines briques. Dans la vidéo, on peut aussi voir un logo Bluetooth au-dessus du bouton d’allumage, ce qui suggère une compatibilité avec une application mobile.

Lego n’en est pas à son galop d’essai en matière de produits qui vont au-delà du simple jeu de construction. Depuis l’année dernière, il commercialise une gamme qui utilise la réalité augmentée pour proposer une chasse aux fantômes depuis un smartphone. Et, en partenariat avec Warner Bros., il avait tenté l’aventure vidéoludique au sein du genre toys-to-life avec Lego Dimensions, qui permettait de faire apparaître des figurines physiques dans un jeu vidéo.

Pour Nintendo, l’idée est d’offrir le meilleur des deux mondes et de toucher un public potentiellement trop jeune pour avoir le droit de jouer à la console. Et c’est aussi un excellent moyen d’étendre toujours plus l’héritage de la marque emblématique Mario. On notera au passage que Nintendo s’est lui-même essayé à la construction avec son Labo. La boucle est bouclée. 

Partager sur les réseaux sociaux

La suite en vidéo