A Total War Saga: Troy, prochain opus de la licence de stratégie, sera une exclusivité Epic Games Store pendant un an. Pendant 24 heures, on pourra le récupérer gratuitement.

L’Epic Games Store ne s’arrête plus. Depuis plusieurs semaines, la plateforme de distribution offre des gros jeux à ses utilisateurs — à commencer par GTA V. Et sa générosité ne va pas s’arrêter net. Dans un communiqué publié le 2 juin 2020, Sega annonce que A Total War Saga : Troy, attendu pour le 13 août, sera gratuit sur l’Epic Games Store pendant 24 heures.

On n’a pas souvenir de la gratuité d’un nouveau jeu le jour de sa sortie : nul doute qu’il devrait y avoir du monde le 13 août pour récupérer ce A Total War Saga : Troy. Cette initiative est liée à un deal entre Sega et Epic Games, assurant l’exclusivité d’un an au Store.

A Total War Saga : Troy // Source : Sega

Une nouveauté offerte pendant 24 heures sur l’Epic Games Store

Sega semble voir ce don temporaire comme un moyen de mieux faire accepter le fait d’avoir choisi l’Epic Games Store pour distribuer A Total War Saga : Troy. Par le passé, ces exclusivités temporaires ont provoqué l’ire de certains joueurs un peu trop attachés à leurs habitudes (sous-entendu, Steam). Dans son long communiqué, la firme précise que c’est une décision uniquement liée à A Total War Saga : Troy, ce qui veut dire que les futurs jeux ne prendront pas nécessairement le même chemin. « En termes de business, cela veut dire que nous mettons la saga Total War sur une nouvelle plateforme, afin de s’adresser à plus de joueurs », justifie Sega. 

Il y a visiblement eu beaucoup de discussions en interne pour savoir si c’était la bonne décision. En sous-texte, on comprend que l’argent proposé par Epic Games pour s’offrir la distribution a convaincu Sega, qui souhaite faire évoluer sa marque. En prime, la gratuité pendant 24 heures est une aubaine : « Epic a payé pour permettre à nos joueurs de l’avoir gratuitement le jour de la sortie. Pour les 20 ans de Total War, c’était une opportunité difficile à refuser ». 

À terme, on comprend bien que Sega souhaite que Total War soit disponible sur un maximum de plateformes. En ce sens, le partenariat avec Epic Games nourri autour de A Total War Saga : Troy fait office de test, doublé d’un moyen de recevoir un gros chèque. Il promet des changements bénéfiques, dans un futur proche ou un peu plus lointain. En attendant, Sega appelle au respect de chacun et demande aux joueurs les plus mécontents de ne pas prendre les employés à partie.

Partager sur les réseaux sociaux

La suite en vidéo