En partenariat avec une marque premium, Kojima Productions a lancé une veste Death Stranding, celle portée par le héros du jeu. Malgré son prix exorbitant, le succès est au rendez-vous.

En fin d’année dernière, Sony et Kojima Productions lançaient Death Stranding. On peut dire que le dernier jeu d’Hideo Kojima a fait beaucoup parler, entre ceux qui l’adulent et ceux qui détestent l’expérience proposée (oui, c’est une simulation de livreur UPS). L’OVNI refait parler de lui aujourd’hui grâce à un… vêtement. Comme le rapporte Kotaku dans un article publié le 19 avril, la marque berlinoise de techwear Acronym commercialise un manteau Death Stranding à 1 750 euros. Il est déjà en rupture de stock.

Si on navigue dans la boutique d’Acronym, on se rend compte que le tarif n’est en rien exorbitant pour cette marque spécialisée et très haut de gamme. Ses vêtements ultra techniques sont très réputés et la veste aux couleurs de Death Stranding est un hommage à la toute première imaginée par l’entreprise (elle a donné la tendance pour celles qui ont suivi). Elle reprend plusieurs éléments vus dans le jeu, mais n’est pas livrée avec le bébé et les caisses de transport.

Veste Death Stranding // Source : Acronym x Kojima Productions

Ce que cache cette veste Death Stranding à 1 750 euros

Le partenariat cache un coup de foudre datant d’une visite d’Errolson Hugh, co-fondateur d’Acronym, au sein du studio Kojima Productions en 2017. « C’était un grand moment pour moi, comme je suis un grand fan de leurs travaux depuis les jeux Metal Gear sur PlayStation et PlayStation 2. Réaliser qu’ils sont fans de notre travail est surréaliste, pour être honnête », raconte-t-il dans les colonnes de Highsnobiety.

En effet, Yoji Shinkawa, directeur créatif, adore les produits Acronym et il s’en est d’ailleurs inspiré pour dessiner certaines tenues portées dans Death Stranding (avec le côté techwear très présent). « Je suis très attiré par les designs et les matériaux tournés vers l’utilitaire », concède l’intéressé. On retrouve ce leitmotiv dans Death Stranding, où la météo joue un rôle très important pour la survie du héros — et des marchandises qu’il transporte (la pluie fait de lourds dégâts). En ce sens, Yoji Shinkawa voulait que la garde-robe comporte des pièces réalistes, pas uniquement jolies.

C’est pourquoi, aussi, Errolson Hugh a été modélisé — sur le pouce — dans Death Stranding, qui réunit des personnes plus ou moins connues qu’Hideo Kojima apprécie beaucoup. La séance de motion capture a créé des liens et Acronym a fini par poser sa patte dans l’habillage visuel. « Comme le jeu était déjà très avancé quand nous nous sommes rencontrés, nous n’avons pu contribuer qu’à l’élaboration de deux tenues », indique Errolson Hugh. Yoji Shinkawa a tellement adoré ce que les designers d’Acronym ont fait sur Sam Porter — interprété par Norman Reedus (The Walking Dead) — qu’il voulait porter le vêtement dans la vraie vie. Il a par ailleurs demandé l’intégration d’une casquette commercialisée il y a longtemps par la marque.

À noter qu’Acronym n’est pas totalement étranger à l’univers du jeu vidéo. Son savoir-faire en matière de techwear à la pointe avait aidé Eidos Montréal dans le développement de Deus Ex : Mankind Divided — un RPG se déroulant dans un univers cyberpunk. «  Ils sont très forts dans la transformation et le fonctionnel », argumentait Jonathan Jacques-Belletête, directeur artistique, dans un article publié sur GameInformer en avril 2015. 

Partager sur les réseaux sociaux

La suite en vidéo