Niantic redouble d'inventivité pour adapter son jeu phare Pokémon Go à la pandémie de coronavirus, alors que la moitié de la population mondiale est désormais confinée.

On aurait pu penser que Pokémon Go serait au point mort, à l’heure où la moitié de la population mondiale est forcée de rester confinée pour aider les personnels soignants à prendre en charge les malades touchés par la pandémie du coronavirus. Que nenni.

Après avoir multiplié les cadeaux aux joueuse et joueurs qui restaient chez eux (notamment en offrant des Pokéball, qu’il devenait difficile de collecter sans bouger), l’éditeur Niantic a désormais choisi d’améliorer son mode Adventure Sync, qui est une fonctionnalité optionnelle qui traque votre activité même lorsque vous n’avez pas ouvert l’app Pokémon Go. Elle fait également un « point hebdomadaire » sur le nombre de kilomètres que vous avez parcourus dans la semaine.

Que signifient les améliorations d’Adventure Sync sur Pokémon Go ?

L’entreprise a annoncé le 31 mars 2020 qu’Adventure Sync marcherait « encore mieux » concernant «  les mouvements et activités d’intérieur » : le mode prendra désormais en compte des déplacements plus courts, comme le fait de monter les escaliers ou de faire du jogging sur un tapis de course — évidemment il faut avoir la possibilité, la place et les moyens d’avoir accès à ces machines onéreuses.

Youtube/Pokémon Go

De plus, Pokémon Go autorisera bientôt les joueuses et joueurs à s’organiser pour lancer des raids à distance, sans bouger de chez eux. Jusqu’ici, il fallait se rendre à des endroits spécifiques pour effectuer des combats de raid, qui permettent de capturer des bestioles rares.

Tous les titres de Niantic qui fonctionnent sur ce même principe (dont Ingress et Harry Potter : Wizards Unite) pourront profiter de ces nouveautés.

Crédit photo de la une : CC0

Partager sur les réseaux sociaux