Nintendo lance un abonnement mensuel pour son jeu mobile Fire Emblem Heroes, qui lui rapporte déjà beaucoup d'argent.

Nintendo a encore frappé. Il y a quelques mois, on pointait du doigt le passe mensuel de Mario Kart Tour, facturé 5,49 euros. À l’occasion d’une vidéo de présentation diffusée le 1er février, on découvre que le constructeur va continuer de piller les porte-monnaie, cette fois-ci avec Fire Emblem Heroes, sa véritable poule aux oeufs d’or. À partir d’aujourd’hui, on peut souscrire à un Feh Pass pour 11,49 euros par mois.

Pour cette somme très importante, les abonnés auront droit à toute une ribambelle de bonus, comme des éléments cosmétiques pour les héros (avec un boost de statistiques en prime…) et des quêtes exclusives. Mais, plus grave, le Feh Pass donne accès à des améliorations de gameplay qui pourront apparaître injustes aux yeux de celles et ceux qui ne débourseront pas un seul centime dans Fire Emblem Heroes.

Le passe mensuel de Fire Emblem Heroes // Source : YouTube Nintendo

Nintendo ose l’abonnement à plus de 10 euros pour un jeu mobile

Outre le prix exorbitant demandé par Nintendo (c’est le double de celui du passe Mario Kart Tour, pourtant vivement critiqué), ce Feh Pass provoque l’ire de la communauté en raison de son impact sur le gameplay. Ainsi, les fans dépensiers pourront revenir en arrière sur un tour ou bénéficier de la fonctionnalité auto-start (possibilité de relancer automatiquement une partie, tant que l’endurance le permet). Ces avantages, pensés pour améliorer le confort de jeu, permettent d’améliorer les statistiques de ses personnages, ce qui peut avoir des conséquences sur les modes compétitifs. Pire, ils sont réclamés par la communauté et auraient simplement pu être ajoutés par une simple mise à jour à l’occasion des trois ans du titre.

Sur Twitter, on peut déjà observer le mécontentement des joueurs, qui militent pour la gratuité des deux améliorations apportées au gameplay. Certains craignent déjà le syndrome du pay-to-win, qui autorise les plus riches à triompher plus facilement. « Payer-pour-jouer pour avoir des fonctionnalités améliorant le confort du gameplay qui devraient être de base ? Sérieusement, c’est très bas, même pour vous [Nintendo]… », clame un internaute qui a très bien résumé le problème.

Le fait est que Fire Emblem Heroes porte littéralement le segment mobile de Nintendo. D’après les récents chiffres du cabinet SensorTower, le jeu basé sur le principe des machines Gashapon a récolté 656 millions de dollars depuis son lancement. Il est loin devant Animal Crossing : Pocket Camp (131 millions de dollars). Sans doute que la firme nippone se dit que des gens seront prêts à lâcher quelques euros par mois pour continuer à remplir son compte en banque, même si l’offre est à déplorer.

 

Partager sur les réseaux sociaux