Les premières images de WandaVision, la série Disney+, semblent confirmer qu'il s'agira d'un objet étrange et peu avare en références à la pop culture.

WandaVision sera-t-elle la série la plus intéressante de Disney+ ? Les premières images de la production, dévoilées dans une bande-annonce diffusée au cours du SuperBowl le 2 février 2020, montrent en tout cas que la série Marvel ne ressemblera à aucune autre.

WandaVision est une mini-série en 6 épisodes du MCU (Univers cinématographique Marvel) qui va nourrir le catalogue de la plateforme de vidéo par abonnement (SVOD) Disney+, lancée en novembre dernier dans quelques pays, et qui arrive en France et en Europe le 24 mars prochain. Elle était à l’origine prévue pour 2021, mais sa sortie a été avancée à cette année 2020, ce qui permettra à Disney de sortir non pas une, mais deux séries de super-héros sur la même année (après Le Faucon et le Soldat de l’Hiver prévue au printemps), et donc d’avoir plus d’arguments pour attirer des nouveaux abonnés et les garder, dans un univers de la SVOD qui se veut de plus en plus concurrentiel.

WandaVision a l’air aussi ambitieuse qu’intrigante

La bande-annonce diffusée par Disney a beau ne durer qu’une trentaine de secondes, il est évident que WandaVision sort déjà du lot. Alors que celle focalisée sur le Faucon et le Soldat de l’Hiver a des airs de production très classique (ah, oui, le Faucon vole et le Soldat manie de gros pistolets), la série avec la Sorcière Rouge et son partenaire, Vision, emprunte des éléments à la fois comiques et surréalistes pour former une sorte d’objet inconnu dans le paysage sériel actuel.

Bande-annonce de WandaVision // Source : YouTube/ Marvel Entertainment

Grâce à la première image promotionnelle diffusée le 1er janvier dernier, on savait déjà qu’il s’agirait d’une parodie de sitcom des années 50, mais la forme n’était pas connue. Au vu des saynètes dévoilées dans la bande-annonce du SuperBowl, on comprend que WandaVision ne se déroulera en fait pas sur une période fixe.

Les premières scènes sont en noir et blanc : Vision souhaite un «  bon retour à la maison » à Wanda Maximoff, alias la Sorcière Rouge, parfaitement apprêtée en housewife modèle, collier de perle et grand sourire inclus. Mais le trailer change rapidement de rythme et un court montage montre l’actrice Elizabeth Olsen avec de nombreux looks, du côté plutôt hippie des années 70 à la chemise à carreaux et cheveux bouffants des années 80-90. Les décors, eux, sont fixes mais cohérents avec chaque époque.

Bande-annonce de WandaVision // Source : YouTube/ Marvel Entertainment

Au niveau du ton, la bande-annonce a clairement des accents comiques (un plan furtif présente le couple dans une position typiquement sitcomesque, Vision avec un look de papa-chemise-de-bûcheron, Wanda en habits pastel, tout deux surpris par un élément anecdotique comme un envol tétines — ce qui laisse d’ailleurs penser que le couple aura deux enfants).

Mais une autre seconde du trailer semble laisser penser que tout ne sera pas rose dans cet environnement clôt, finalement assez angoissant. On y voit la Sorcière Rouge, cette fois en habits modernes, propulsée dans l’univers en noir et blanc d’un Vision des années 50, et visiblement très peu satisfaite d’y être. Serait-il possible qu’il s’agisse de la version de Wanda qui vient de la temporalité « Avengers » ? Pour rappel (et c’est un spoiler, si vous n’avez pas vu la saga des Vengeurs en entier), la super-héroïne a perdu son amour Vision aux mains de Thanos dans Avengers : Infinity War.

Bande-annonce de WandaVision // Source : YouTube/ Marvel Entertainment

Y aura-t-il des bonds dans le temps réguliers ? Les personnages seront-ils au courant d’être au cœur d’une étrange expérience à la frontière entre la parodie et l’absurde ? S’agirait-il d’une punition ? Il faudra patienter jusqu’à la fin 2020 pour le savoir. Mais tout laisse à penser — et espérer — qu’il s’agira d’une expérience assez unique, portée par le décalage entre la banalité du quotidien de sitcom et la grandeur épique que l’on retrouve normalement dans les productions de super-héros.

La scénariste aux manettes de WandaVision est Jac Schaeffer, notamment connue pour être l’une des autrices derrière le prochain blockbuster de Marvel, Black Widow. 

Partager sur les réseaux sociaux

La suite en vidéo