Face à la concurrence très agressive de l'Epic Games Store et des plateformes lancées par tous les éditeurs, Valve pourrait lancer un service de cloud gaming rattaché à Steam.

Valve a passé ces derniers mois à observer un peu passivement l’agressivité d’Epic Games, qui multiplie les exclusivités sur son Store pour attirer les utilisateurs de Steam. Dernier exemple en date ? Red Dead Redemption 2, qui ne sera disponible qu’en décembre chez Valve. Sans parler des éditeurs poussant depuis quelques années leurs solutions maison — Origin, Uplay, etc. Pour se refaire la cerise, l’entreprise américaine pourrait abattre la carte cloud gaming.

En tout cas, dans un tweet publié le 5 novembre 2019, Steam Database, qui scrute les moindres faits et gestes de Valve, indique qu’un service de cloud gaming pourrait être intégré à Steam. Dans le code source du site officiel, il est tombé sur une ligne ‘Steam Cloud Gaming Addendum’, correspondant à un accord auquel peuvent se plier les partenaires.

Le cloud gaming peut-il sauver Steam ?

On a toutes les raisons de croire que Steam est susceptible de proposer, dans un futur plus ou moins proche, un service de cloud gaming comparable, dans la forme, à Google Stadia (pas nécessairement dans le business model). Par son historique sur le marché, Valve a la légitimité pour le faire et, plus important, peut s’appuyer sur ses nombreux partenariats nourris avec les éditeurs (même si certains l’ont abandonné).

Il faudra néanmoins que Valve muscle son jeu face aux principaux acteurs du segment que sont Shadow (qui a revu sa formule en proposant diverses options), Project xCloud de Microsoft (très, très en avance grâce à ses infrastructures de pointe) et, bien sûr, Stadia (merci la puissance financière et marketing de Google). Il reste à voir si Valve sera en mesure de livrer un combat sur plusieurs fronts, le cloud gaming étant une voie possible, pas encore une fin en soi. Et, pour les infrastructures, il faudra a priori que Valve se tourne vers un partenaire technologique pour gérer son infrastructure (Amazon, le seul géant du web encore en-dehors de la course ?).

Steam Link sur iOS // Source : Valve

On n’oubliera pas de rappeler que Valve a déjà un orteil dans le cloud gaming… personnel. Aujourd’hui, il est déjà possible de streamer des jeux de sa bibliothèque Steam grâce au Remote Play et à Stream Link Anywhere. Des solutions qui nécessitent un PC — qui sert de serveur — et une connexion internet robuste. C’est déjà une première pierre.

Partager sur les réseaux sociaux