Bethesda continue de croire à Fallout 76, au point de lancer un abonnement qui donnera par exemple accès aux serveurs privés.

Vous vous souvenez de Fallout 76, l’un des pires jeux de l’année 2018, auréolé d’un lancement catastrophique ? Bethesda continue d’y croire au point d’oser un abonnement payant baptisé Fallout 1st. Lancé en marge de la mise à jour 14 et présenté dans un communiqué publié le 23 octobre 2019, il est disponible sur PlayStation 4, Xbox One et PC. Le prix ? 14,99 euros par mois ou 119,99 euros pour un an, sans compter la somme à débourser pour acquérir le jeu.

Pour ce tarif digne d’un MMORPG, ce qui sous-entend un contenu à la hauteur et, surtout, évolutif sur la durée, les rares rescapés des premiers jours chaotiques auront notamment accès aux serveurs privés. Vous avez bien lu : très critiqué après la sortie de Fallout 76 (même le sac de l’édition collector était bugué), Bethesda fait payer la possibilité de jouer tranquillement dans son coin, éventuellement en compagnie de sept amis (qui n’auront pas besoin d’être membres 1st).

Abonnement Fallout 76 // Source : Bethesda

Difficile à avaler

En plus des serveurs privés, les membres Fallout 1st recevront 1 650 atomes par mois à dépenser dans les boutiques, une boîte à recyclage illimitée, une tente de survie toute équipée, une tenue spéciale de Ranger et un pack d’icônes et d’émoticônes.

Avec une note Metacritic qui navigue entre 49 et 53 (sur 100), Fallout 76 est loin d’avoir remporté les suffrages. La déception a tellement été immense, parmi les fans, que Bethesda s’est senti obligé d’offrir des cadeaux en guise de compensation (durant la période de Noël). Depuis, les développeurs ont travaillé d’arrache-pied afin de multiplier les mises à jour chargées de rectifier le tir. D’expérience, on sait qu’un lancement aussi raté signe généralement la fin d’un jeu vidéo, si amélioré et décent soit-il par la suite (le mal est souvent déjà fait car les joueurs ne sont pas venus). Avec cet abonnement, on peut penser que Bethesda risque de remettre de l’huile sur le feu. L’initiative, comparable au pass mensuel de Mario Kart Tour, apparaît, au mieux, maladroite.

En prime, le timing ne pouvait pas être plus mauvais : cette semaine, les créateurs de la saga Fallout sortent The Outer Worlds sur PlayStation 4, Xbox One et PC pour le compte de Private Division. Le Metacritic est… à 85.

Partager sur les réseaux sociaux