Il est le jeu vidéo de type « autochess » le plus récent mais aussi le plus populaire : Teamfight Tactics, dérivé de League of Legends, n'arrête pas de gagner en visibilité. Mais comment y joue-t-on ? On vous aide à débuter dans ce jeu qui demande attention et stratégie, avec 7 astuces. Suivez le guide.

Vous en entendez parler depuis plusieurs semaines, puis la curiosité l’a finalement emporté : ça y est, vous lancez une partie de Teamfight Tactics, le nouveau jeu à la mode qui truste les premières places des jeux vidéo les plus regardés sur la plateforme Twitch.

Mais comment jouer ? C’est là que ça se corse.

Teamfight Tactics est un jeu de type « autochess » qui a été rendu accessible en version bêta à la fin juin 2019 par Riot Games. Il s’agit d’une version dérivée du célèbre League of Legends (LoL). Pour y accéder, vous n’aurez donc qu’à installer le client LoL : l’onglet Teamfight Tactics est bien visible sur la droite. Le jeu est gratuit, et vous pouvez y jouer même si vous n’avez aucune connaissance en League of Legends.

Teamfight Tactics en tête sur Twitch le 8 juillet 2019 // Source : Twitch

Vous êtes huit joueurs et joueuses à batailler par partie. Le dernier debout a gagné. Il s’agit d’un jeu de tactique et de stratégie, où vous construisez votre équipe au fur et à mesure. À chaque tour, vous envoyez des personnages sur le plateau de jeu, et ils affrontent ceux de l’équipe adverse. Après chaque tour, l’un des deux joueurs a perdu, et subi des dégâts. Lorsque vous avez subi 100 points de dégâts, vous êtes éliminé.

L’autochess est un type de jeu qui repose sur l’automatisation des combats (ce n’est pas à vous de bouger vos personnages une fois que vous les avez placés), et sur la stratégie que vous allez déployer. Le premier autochess à avoir eu un beau succès a été lancé en janvier 2019 par Drodo Studio ; il s’agit de Dota Auto Chess, et il a gagné 8,5 millions de joueurs et joueuses en 5 mois.

Comme nous au début, vous serez probablement un peu perdus en vous lançant dans  Teamfight Tactics, l’autochess le plus récent mais aussi le plus populaire. On vous donne toutes les astuces pour bien commencer.

1. Ne vous encombrez pas du carrousel de début de partie

Ça y est ! La partie commence ! Et vous ne comprenez déjà plus rien. Votre petit avatar se retrouve au milieu de sept autres joueurs : ils forment une ronde autour de personnages de héros qui marchent en cercle devant vous.

Le début d’une partie de TeamFight Tactics // Source : Numerama

Pas de panique. Ce carrousel n’est pas très utile en début de partie, d’autant plus qu’il demande de connaître par cœur l’apparence des héros pour savoir ce qu’ils peuvent vous apporter. Il s’agit juste d’un « mini jeu » de départ qui vous permet d’avoir votre premier personnage sans le payer en pièce d’or.

Ce carrousel va réapparaître ensuite tous les 6 tours : il deviendra de plus en plus intéressant de récupérer un héros qui vous arrange, en fonction de ses capacités. Mais pour commencer, prenez celui qui vous plaît le plus. De toute manière, vous pourrez le revendre rapidement si ses caractéristiques ne vous conviennent pas.

2. Visez les combinaisons de héros

La partie débute. Vous avec votre premier héros, et vous pouvez le positionner sur le plateau. Il se battra pour l’instant contre l’algorithme : ce n’est que dans 3 tours que vous affronterez les équipes des autres joueurs. Voyez ça comme une période où on se « chauffe » et on construit doucement son équipe.

Chaque personnage a deux caractéristiques : une origine (robot, pirate, ninja, etc) et une classe (chevalier, assassin, sorcier, etc). L’idée est d’obtenir une synergie de héros qui partagent les mêmes caractéristiques, afin qu’ils gagnent en puissance grâce à des bonus.

Par exemple ci-dessous, nous avons posé sur le plateau 3 personnages qui ont l’origine « sauvage ». Cela nous permet d’obtenir un bonus qui s’affiche en haut à gauche (suivez la flèche). Lorsque nous en aurons posé 4, nous débloquerons un bonus encore plus élevé.

Capture d’une partie de Teamfight Tactics // Source : Numerama

Il convient de noter que vous ne pouvez poser qu’un nombre limité de « champions », en fonction de votre expérience. Si vous êtes niveau 4, vous pouvez en poser 4.

3. Attention au temps !

C’est probablement l’un des éléments les plus difficiles lorsque l’on débute : tout va très vite dans Teamfight Tactics. C’est paradoxal, vu qu’il ne s’agit pas d’un jeu qui demande de l’adresse et un jeu de souris très réactif comme c’est le cas pour les arènes de bataille en ligne multijoueur (MOBA) comme League of Legends.

Ici, vous n’avez que 30 secondes entre chaque tour. Or il faut les utiliser pour choisir si vous voulez acheter de nouveaux personnages, rafraîchir le « pool » de personnages proposés par l’ordinateur, jeter un coup d’œil chez les voisins (oui, vous pouvez faire ça, mais ce sera quand vous aurez pris vos marques dans le jeu), réfléchir à quelle « famille » vous voulez composer, poser vos champions sur le plateau… Ça passe très, très vite.

On vous conseillera de vous focaliser d’abord sur quelles associations de champions vous souhaitez faire, puis de penser au reste.

4. Gérez bien votre argent

La somme d’or que vous avez s’affiche au bas de l’écran, comme vous pouvez le voir sur cette capture d’écran.

La gestion de votre or est crucial pour l’emporter // Source : Capture TeamFight Tactics

Chaque tour, vous gagnez 5 pièces d’or par défaut. Vous pouvez en obtenir plus grâce à certaines tactiques :

  • Si vous enchaînez les victoires,
  • Si vous enchaînez les défaites,
  • Si vous avez plus de 10 pièces d’or (ou plus de 20, ou de 30, etc)
  • Si vous avez de nombreux Pirates sur le plateau (mais cette stratégie sera pour plus tard, focalisez-vous sur les bases)

Les pièces servent à trois choses :

  • Acheter des héros,
  • Acheter de l’expérience pour monter plus vite en niveau (on déconseillera de le faire avant le niveau 4 ou 5),
  • Rafraîchir la liste des 5 héros qui s’affichent à chaque tour, si celle-ci ne vous convient pas.

5. Trois petits font un grand

Vos champions peuvent devenir encore meilleurs en combinant les cartes identiques ensemble :

  • Si vous achetez 3 champions similaires, ils deviennent automatiquement un grand champion à 2 étoiles
  • Si vous avez 3 champions à 2 étoiles, ils deviennent un grand champion à 3 étoiles (le max)

Ci-dessous par exemple, nous avons acheté 5 Ninja-Assassins : cela signifie que nous en avons déjà un à 2 étoiles (posé sur le plateau) et 2 « petits » à une étoile, qu’on laisse dans notre main pour l’instant.

Deux petits héros dans notre « deck » et un héros 2 étoile posé sur le plateau // Source : TeamFight Tactics

Pour débuter, on vous conseillera de ne miser que sur les champions à 2 étoiles, et non à 3 étoiles. Obtenir trois fois la même carte est possible, obtenir 9 fois la même carte est beaucoup plus laborieux, et coûteux en pièces (pour l’exemple ci-dessus, nous avons par exemple mis une douzaine de tours et beaucoup beaucoup de « refresh » pour obtenir la 9è carte Ninja-Assassin dont on avait besoin).

6. Le placement des personnages sur le plateau est important

Vous disposez de 21 cases où placer vos personnages (évidemment, le plateau ne sera jamais rempli jusqu’au bout), et il ne s’agit pas de les mettre au hasard.

Pensez à positionner vos « tanks », les personnages qui peuvent subir le plus de dégâts physiques, sur le devant, ainsi que ceux dont la spécialité est le combat rapproché. À l’inverse, un héros qui attaque à distance (comme notre sorcière ci-dessous) sera mieux à l’arrière, où il pourra être protégé par ceux de la première ligne.

Un début de partie sur TeamFight Tactics

7. Ce n’est pas grave si vous perdez des points au début

Comme vous l’avez peut-être repéré plus haut, vous avez des avantages à perdre vos premiers tours de jeu.

Le premier, c’est que vous gagnerez plus d’argent si vous obtenez un « bonus » de suite (une suite de victoires ou une suite de défaites). Si vous perdez votre premier combat, il vaut donc mieux que vous enchaîniez quelques défaites pour engranger plus de pièces d’or.

Le deuxième, c’est que la joueuse ou le joueur le moins bien classé a le droit de choisir en premier son personnage lors des étapes de « carrousel ». Or plus la partie avance, plus ce carrousel vous sera utile pour compéter une équipe. Choisir en premier vous permettra de sécuriser le héros qu’il vous faut avant que vos adversaires ne le chapardent.

Partager sur les réseaux sociaux