Alors que le romancier américain George R.R. Martin avait admis avoir travaillé sur un jeu vidéo japonais, une fuite indique que c'est avec FromSoftware (Dark Souls, Sekiro) qu'il a collaboré. Le jeu s'appellera Elden Ring.

C’est donc une faille de sécurité qui a tout dévoilé avant l’heure : le romancier américain George R.R. Martin, mondialement connu pour sa série littéraire du Trône de Fer, a bien travaillé comme consultant pour le studio japonais FromSoftware. De cette coopération est né un jeu vidéo : Elden Ring. Celui-ci devait être dévoilé à l’E3 2019, mais le site de Bandai Namco a laissé filer l’information avant l’heure.

La fuite sur ce nouveau titre est toutefois assez mince, suggérant qu’il y aura encore des informations à découvrir pendant le salon. Outre le nom du jeu, quelques visuels existent ainsi que la liste des machines qui y auront droit : PC, Xbox One et PlayStation 4. On sait aussi que ce sera un jeu de type aventure et action-RPG et que l’ambiance générale sera — on le devine — assez sombre.

Aucune image du jeu ni aucune bande-annonce n’est pour l’instant rendue publique. L’histoire reste également un mystère.

Ce qui apparaît être le poster du jeu.

George R.R. Martin en avait parlé

FromSoftware est un studio qui s’est taillé une solide réputation dans le domaine du jeu vidéo, avec des titres particulièrement exigeants. C’est à lui que l’on doit la fameuse série Dark Souls (dont le premier volet a bénéficié d’une remastérisation) et du récent Sekiro : Shadows Die Twice, dont la difficulté est si élevée qu’elle a entraîné un vaste débat dans la presse spécialisée et chez les joueurs.

À la fin du mois de mai, George R.R. Martin avait déjà glissé sur son blog un sacré indice sur sa collaboration avec FromSoftware, en déclarant avoir été consultant pour un jeu vidéo japonais. Si FromSoftware n’est bien sûr pas le seul à avoir une renommée internationale, le catalogue qu’il a développé au fil des ans en matière de fantasy fait qu’il est sans doute celui qui est le plus proche de l’auteur.

Partager sur les réseaux sociaux