Le festival Persona Non Data se tient ce week-end à la Gaîté Lyrique à Paris. Il vise à aborder les enjeux autour de l'utilisation et la protection des données.

L’espace la Gaîté Lyrique lance ce vendredi 30 novembre à 18 heures, à Paris, son festival Persona Non Data, autour des données personnelles. Au programme, des tables rondes, une exposition, des jeux mais aussi des ateliers, dont Numerama est partenaire.

Persona Non Data regroupe chercheurs, artistes et activistes pour aborder les enjeux autour de la protection des données personnelles. Certains géants du web laissent régulièrement échapper les données de leurs utilisateurs, qui concentrent leurs informations dans ces services. Et si Règlement européen sur la protection des données (RGPD), entré en vigueur en mai 2018, commence à changer les pratiques des entreprises, les utilisateurs ne se protègent encore pas suffisamment.

The Glass Room Experience propose un programme d’assainissement de l’hygiène numérique en 8 jours. // Source : The Glass Room

Le festival promeut ainsi l’hygiène numérique, c’est-à-dire les bonnes pratiques et habitudes relatives aux données, plutôt que la déconnexion, la solution extrême.

C’est l’occasion pour la Gaîté Lyrique d’inaugurer The Glass Room Experience, proposée par le collectif berlinois Tactical Tech et financé par la fondation Mozilla. Composée de cartes, visualisations, vidéos et jeux, elle vise à exposer les mécanismes à l’œuvre dans « le web 3.0 ». L’expérience s’accompagne également d’un kit de « data detox », sorte de programme d’amaigrissement de son ombre numérique, sur 8 jours.

Le festival débute ce vendredi soir à 18 heures, et se poursuivra samedi et dimanche à partir de 14h30 à la Gaîté Lyrique. Les conférences, tables rondes et certains jeux sont gratuits, tandis que les ateliers coûtent 5 euros chacun. Retrouvez le programme ici.

Partager sur les réseaux sociaux