Frostpunk est un jeu de gestion qui ne vous laissera pas le temps de réfléchir. Nous avons fait toutes les erreurs de débutant possibles et imaginables : si vous voulez affronter le froid sereinement, ces quelques trucs et astuces vous permettront de les éviter.

Frostpunk est sorti. Frostpunk a été créé par l’équipe derrière This War Of Mine. Frostpunk est un jeu de gestion post-apocalyptique exigeant. Et Frostpunk m’a déjà volé trop d’heures. Le concept qui sous-tend le gameplay est simple : le joueur doit trouver un équilibre pour faire prospérer sa civilisation. Sauf que dans Frostpunk, la civilisation se résume à 50 gus prisonniers du froid qui s’est abattu sur la Terre. On ne parle pas des épisodes neigeux que la France connaît de temps à autre, non : -30, c’est la température de base.

Du coup, on se figure assez bien l’étendue des problèmes : il va falloir se chauffer et trouver des ressources, affronter les vagues de froid (oui, il va faire très froid) et explorer le monde pour savoir ce qui a bien pu se passer… tout en ayant assez de bon sens pour refonder une civilisation qui ne fera pas deux fois les mêmes erreurs, philosophiques ou économiques. Bref, la tâche est complexe et rappellera probablement Banished aux aficionados du genre.

Cela dit, Frostpunk est un bijou vidéoludique à mettre entre toutes les mains : ce serait dommage de se priver de ce plaisir par crainte de faire des erreurs de débutant. Rassurez-vous : je les ai faites à votre place. Ce guide vous apprendra à les éviter.

Planifiez la construction de votre ville

Très tôt dans le jeu, vous allez commencer à construire des bâtiments. Une tente, un centre de soin, un atelier… arrêtez-vous et réfléchissez avant de cliquer. La chaleur vient du générateur qui est au centre. Vos citoyens vont tomber malades s’ils sont au froid, notamment chez eux. La logique veut donc que vous pensiez votre début de ville en rapprochant au maximum les habitations du générateur. L’idéal serait de faire des cercles concentriques sur plusieurs rangées en laissant des espaces pour des bâtiments plus spécialisés qui viendront plus tard dans le jeu.

Trois choses à savoir :

  • Vous pouvez désassembler des bâtiments (en récupérant des ressources au passage) et ainsi réorganiser votre ville.
  • Vous pouvez mettre à jour un bâtiment avec un bâtiment du même type (posez un dortoir sur une tente pour l’améliorer).
  • Vous pouvez (et devez) commencer à construire en dehors de la zone de chaleur initiale.

N’oubliez pas la recherche !

Contrairement à un Civ qui va vous rappeler à un moment précis du jeu de faire des actions, Frostpunk se joue en temps réel. Vos recherches sont donc en continu et si un message vous prévient qu’une recherche est terminée, il est facile de le manquer et de laisser les ateliers tourner dans le vide. Chaque heure de recherche perdue est perdue à tout jamais. Et c’est peut-être le temps qu’il vous restait avant la vague de froid.

Une chose à savoir :

  • Vous serez toujours dans l’urgence, ne cherchez pas la solution idéale. Planifiez à moyen terme, mais soyez court-termistes pour régler vos problèmes les plus critiques.

Attention aux améliorations du générateur

Vous lancez une recherche tranquillement et quelques heures après, vous voyez votre stock de charbon fondre plus vite que la neige qui l’entoure. Eh oui : les mises à jour du générateur s’appliquent automatiquement une fois la recherche aboutie. Cela signifie que si vous passez au deuxième niveau de puissance… il va consommer deux fois plus de charbon, sans vous prévenir.

Deux choses à savoir  :

  • Le générateur a son propre micromanagement, utilisez-le souvent pour vérifier que des options superflues ne sont pas activées.
  • La consommation globale se gère dans le panneau Consommation et peut être aussi micromanagée.

Ouvriers, ingénieurs, enfants : quelle différence ?

La startup nation n’existe plus dans Frostpunk et la division du travail est simple : les ouvriers et les ingénieurs s’occupent de la production. Les ouvriers ont un avantage : ce sont les badass qui vont faire des expéditions en dehors de votre zone. Les ingénieurs ont un avantage : ce sont eux qui peuvent opérer des bâtiments réservés à leurs professions (infirmerie, centre de soin…). Les enfants feront ce que vous choisissez de leur faire faire, du travail forcé à l’éducation.

Deux choses à savoir :

  • Quand des gens rejoignent votre colonie, vous devrez les loger, les nourrir et les chauffer. Cela paraît simple, mais essayez de prévoir leur arrivée en amont.
  • En bas à droite, vous trouverez un bouton qui vous donnera la liste des gens qui ne travaillent pas. Et il y a toujours quelque chose à faire quand il fait -70 dehors.

Il fait toujours plus froid

La première partie de découverte est punitive. On prend son temps, on regarde les magnifiques graphismes, on fait passer le temps plus rapidement pour avoir des choses à construire… et on ne sait pas qu’il fait toujours plus froid. Votre générateur de niveau 1 ne va pas tenir la vague de froid globale qui va s’abattre quelques semaines après le début de la partie. Et quand tous vos bâtiments, même dans la zone de confort seront entre le gel et le glacial… cela sera la fin de votre civilisation.

N’oubliez pas : votre ennemi, votre seul ennemi, c’est le froid.

Frostpunk est disponible à 29 € sur PC.

Partager sur les réseaux sociaux