Les spectateurs de Game of Thrones devront attendre un an la diffusion des épisodes finaux. La chaîne HBO s'est justifiée de ce choix, par l'intermédiaire de son directeur des programmes. Casey Bloys assure que ce délai permettra de proposer un spectacle de qualité.

Point de Game of Thrones en 2018 : la chaîne HBO a annoncé le 4 janvier dernier que la série télévisée, produite par ses soins depuis 2011, ne reviendrait pour une nouvelle saison que dans un an. Pour la première fois, les spectateurs de la série médiévale et fantastique devront attendre 365 jours pour découvrir un nouvel épisode de GoT.

Un délai dont vient de se justifier Casey Bloys, le directeur des programmes diffusés sur HBO. Comme les fans pouvaient s’y attendre, les créateurs de la série David Benioff et Dan Weiss ont demandé davantage de temps pour pouvoir réaliser les épisodes finaux.

« Ces choses prennent du temps » — Casey Bloys

« Voici ce que je vais vous dire : ils prennent le temps dont ils ont besoin pour amener la série à son plus haut niveau de qualité. Au fur et à mesure de la série, le spectacle est devenu plus grand — de plus grandes scènes de bataille, de plus grands effets spéciaux. Ces choses prennent du temps. »

Il poursuit : « Voici la seule chose dont je peux vous assurer : Dan et Dave n’étaient pas en train d’attendre assis sur une plage avant de retourner au travail. Ce sont des perfectionnistes, et ils veulent revenir le plus tôt possible à un niveau de qualité dont ils sont satisfaits », a ainsi déclaré Casey Bloys.

Où en est le projet de préquelle ?

Au sujet des éventuelles préquelles en développement, le directeur des programmes n’a pas confirmé si des épisodes pilotes étaient déjà prévus. « Ils avancent, s’est-il contenté de répondre. Nous avons des scénaristes talentueux qui y travaillent. La seule chose que je vais vous dire, et dont nous avons parlé auparavant, concernant toute commande d’un épisode pilote d’une série, c’est qu’il n’y aura rien sur notre antenne pendant au moins un an après la diffusion de Game of Thrones. Nous n’utilisons pas la dernière saison pour lancer une nouvelle série, ou n’importe quoi d’autre. Il va y avoir une séparation entre les deux. Les meilleurs scénaristes sont au travail, et j’ai beaucoup d’espoir. »

Cette année d’attente sera sans doute l’occasion pour plus d’un fan du programme de binge-watcher l’intégralité de la série — récemment, des centaines de spectateurs londoniens se sont lancés dans un marathon de quatre jours sur grand écran.

Quant aux risques de leaks et spoilers, HBO y a d’ores et déjà pensé : la chaîne prévoit de filmer des fins différentes de la saga, pour brouiller les pistes.

Partager sur les réseaux sociaux