Alors que Pokémon Go tient désormais compte de la météo pour influer sur le gameplay, certains utilisateurs ont mis en lumière un phénomène étrange. Visiblement, l'application a du mal à avec les conditions extrêmes, au point d'en créer des inexistantes.

Ces derniers jours, Niantic a intégré une nouvelle fonctionnalité dans Pokémon Go : la prise en compte de la météo. En plus d’habiller la carte au regard des conditions extérieures, cette nouveauté influence le gameplay, par exemple les créatures que nous sommes susceptibles de rencontrer (s’il pleut, vous aurez plus de chance de croiser des Pokémon de type eau). Mais, visiblement, le jeu en réalité augmentée a tendance à un peu trop interpréter les extrêmes…

Miss Météo

Niantic a pensé à tout et si Pokémon Go capte des conditions climatiques extrêmes, alors vous recevrez une notification conseillant de rester chez vous et de ne pas partir à la chasse.«  Pokémon Go ne semble pas apprécier ces conditions. Les conditions climatiques sont potentiellement dangereuses — faites attention ! Renseignez-vous auprès des services météo pour plus de détails  » indique l’application.

Une bienveillance à souligner qui ne s’opère pas sans dérive : à certains endroits du globe, des joueurs ont constaté que Pokémon Go pouvait sérieusement se tromper. Pire, dans une région comme celle de Toronto au Canada, le jeu ne semble pas prendre en considération les spécificités du climat. Là-bas, il va neiger tout l’hiver et c’est une norme, pas un extrême.

«  Si la neige est considérée comme un climat extrême et que Niantic empêche l’apparition de Pokémon dans ces conditions alors on ne verra jamais de Pokémon de type Glace à moins qu’ils ne revoient les mécaniques de climat  » souligne un joueur sur Reddit.

En d’autres termes, les développeurs vont sans doute devoir recalibrer le jeu de manière à ce qu’il se rende mieux compte de la météo et qu’il soit davantage adapté aux standards climatiques de certaines zones du monde. Sans quoi, cette excellente idée ne servira à rien : en passant en mode extrême, Pokémon Go n’est pas totalement inaccessible mais désactive les bénéfices de la météo dynamique.

Partager sur les réseaux sociaux