Le patron du studio Arrowhead Games a dévoilé les origines du nom Helldivers 2, qui lui tenait à cœur. Il contracte deux expressions, en plus d’être une référence à la Seconde Guerre mondiale.

Avec déjà 12 millions de ventes réalisées sur PlayStation 5 et PC, Helldivers 2 est l’un des plus gros succès de 2024. Il est parti pour durer, si les développeurs continuent d’alimenter ce conflit global animé par un « maître de jeu » (qui sera peut-être remplacé un jour par une IA). Arrowhead Games est en outre remarquable dans sa communication. Johan Pilestedt, son CEO, est par exemple prêt à partager quelques secrets, comme l’origine du nom « Helldivers ».

L’intéressé a dévoilé quelques coulisses de la création d’Helldivers 2 dans un billet publié sur le PlayStation Blog le 16 mai. On y découvre d’où vient ce nom qui évoque littéralement une plongée en enfer (« dive into hell »). « Sur le plan émotionnel, on voulait que le nom du jeu évoque le sentiment de se retrouver face à des défis insurmontables et à une mort quasi certaine », confie-t-il.

Helldivers 2 // Source : Arrowhead
Helldivers 2. // Source : Arrowhead

D’où vient le nom Helldivers ?

Le nom « Helldivers » est en réalité la contraction de deux expressions : « war is hell » (« la guerre, c’est l’enfer ») et « diving into war » (« plongée dans la guerre »). Visiblement, « Wardivers » aurait moins bien sonné que « Helldivers ». « On voulait aussi d’un nom qui fasse directement référence à ce que les joueurs feront en jeu », explique-t-il. Une partie d’Helldivers 2 suffit à comprendre ce qu’il entend par là : sur certaines planètes, le conflit peut vite devenir spectaculaire — surtout face aux terribles automatons.

« Helldivers » cache aussi une référence plus obscure à la Seconde Guerre mondiale, en l’occurrence à un avion militaire de l’US Navy, surnommé « The Beast » (Curtiss SB2C Helldiver, de sa vraie appellation). Il faisait partie de la catégorie des bombardiers en piqué. Après un vol inaugural en 1940, il fut envoyé en mission pour la première fois en 1943, dans l’océan Pacifique, afin de combattre les forces japonaises.

« Le nom rendait si bien qu’il n’a jamais changé depuis nos premières réflexions jusqu’au résultat final », conclut Johan Pilestedt, visiblement fier de son brainstorming. Il rêve de « révolutionner l’industrie » grâce à « des jeux en coop dans un esprit purement fantaisiste ». L’air de rien, Helldivers 2 est en train de se forger une belle réputation depuis son lancement en février, et la manière dont le contenu évolue est une leçon pour les autres.

Découvrez les bonus

+ rapide, + pratique, + exclusif

Zéro publicité, fonctions avancées de lecture, articles résumés par l'I.A, contenus exclusifs et plus encore.

Découvrez les nombreux avantages de Numerama+.

S'abonner à Numerama+

Vous avez lu 0 articles sur Numerama ce mois-ci

Il y a une bonne raison de ne pas s'abonner à

Tout le monde n'a pas les moyens de payer pour l'information.
C'est pourquoi nous maintenons notre journalisme ouvert à tous.

Mais si vous le pouvez,
voici trois bonnes raisons de soutenir notre travail :

  • 1 Numerama+ contribue à offrir une expérience gratuite à tous les lecteurs de Numerama.
  • 2 Vous profiterez d'une lecture sans publicité, de nombreuses fonctions avancées de lecture et des contenus exclusifs.
  • 3 Aider Numerama dans sa mission : comprendre le présent pour anticiper l'avenir.

Si vous croyez en un web gratuit et à une information de qualité accessible au plus grand nombre, rejoignez Numerama+.

S'abonner à Numerama+

Si vous avez aimé cet article, vous aimerez les suivants : ne les manquez pas en vous abonnant à Numerama sur Google News.