The Last of Us Part I est désormais disponible sur PC, plusieurs mois après la version PS5. Mais les premiers retours font état de gros problèmes techniques.

Pour beaucoup, c’était la suite logique parfaite : découvrir l’univers de The Last of Us avec la brillante série diffusée sur HBO (Amazon Prime Video chez nous), puis prolonger le plaisir avec la version PC de The Last of Us Part I. Le timing était même idéal, mais le portage du chef-d’œuvre de Naughty Dog, disponible depuis le 28 mars, semble essuyer de très lourds problèmes techniques.

Sur Steam, la page de The Last of Us Part I affiche des évaluations « plutôt négatives », d’après un échantillon déjà conséquent (plus de 5 000 avis ont été partagés). C’est loin d’être un bon départ pour ce jeu qui était attendu comme le messie par de nombreux propriétaires d’un PC (c’est la première fois qu’un épisode de la saga sort sur la plateforme). Pour l’heure, il est vivement recommandé d’attendre des mises à jour pour jouer dans de bonnes conditions.

Page Steam de The Last of Us Part I // Source : Capture d'écran
Page Steam de The Last of Us Part I // Source : Capture d’écran

Sur PC, The Last of Us a besoin d’être optimisé

« Je ne recommande pas ce portage PC du mastodonte du JV qu’est TLOU tout bonnement parce que l’optimisation est à la ramasse », témoigne Nico Van Winkle, qui affirme disposer d’une configuration solide (carte graphique Nvidia GeForce RTX 3070, entre autres). Malgré un PC encore plus puissant (carte graphique GeForce RTX 4080), Astey abonde : « Je ne conseille pas de prendre le jeu actuellement. Simplement injouable à ce stade. »

En l’état, la version PC de The Last of Us Part I souffre d’un gros problème d’optimisation. C’est ce que suggèrent les quelques victimes des nombreux bugs énoncés (ralentissements, temps de chargement hyper longs, jeu qui plante…). « Mettez votre jeu en 60 fps avec le VSync activé, pour que le jeu ne prenne pas 100 % de votre CPU ou GPU. Problème d’optimisation au-delà de 60 fps. C’est le 2e jeux PlayStation qui fait ça et c’est la solution », suggère Deadmeurt. 

On a lancé The Last of Us Part I sur Steam Deck pour constater les dégâts. Et l’expérience ne fut pas très réjouissante. En à peine 10 minutes, la console portable avait perdu 8 % d’autonomie alors qu’on a passé l’essentiel de ce temps à admirer un écran de chargement. Une fois dans le jeu, on a déploré un framerate inconsistant, qui ne donnait pas du tout envie de poursuivre l’aventure.

Il est étonnant de voir Sony rater le lancement d’un de ses jeux sur PC, alors que ses précédents portages étaient plutôt bien réalisés (Horizon: Zero Dawn, Days Gone, God of War ou encore Marvel’s Spider-Man). « J’ai attendu 10 ans pour ce jeu, évitant tous les spoilers, les vidéos walkthrough, les tests… et ce portage horrible est en train de ruiner la moindre excitation que j’avais pour le jeu », se lamente un joueur qui a fait preuve de beaucoup de patience. Il va falloir attendre encore un peu, le temps que la situation s’améliore.

Découvrez les bonus

+ rapide, + pratique, + exclusif

Zéro publicité, fonctions avancées de lecture, articles résumés par l'I.A, contenus exclusifs et plus encore.

Découvrez les nombreux avantages de Numerama+.

S'abonner à Numerama+

Vous avez lu 0 articles sur Numerama ce mois-ci

Il y a une bonne raison de ne pas s'abonner à

Tout le monde n'a pas les moyens de payer pour l'information.
C'est pourquoi nous maintenons notre journalisme ouvert à tous.

Mais si vous le pouvez,
voici trois bonnes raisons de soutenir notre travail :

  • 1 Numerama+ contribue à offrir une expérience gratuite à tous les lecteurs de Numerama.
  • 2 Vous profiterez d'une lecture sans publicité, de nombreuses fonctions avancées de lecture et des contenus exclusifs.
  • 3 Aider Numerama dans sa mission : comprendre le présent pour anticiper l'avenir.

Si vous croyez en un web gratuit et à une information de qualité accessible au plus grand nombre, rejoignez Numerama+.

S'abonner à Numerama+

Abonnez-vous à Numerama sur Google News pour ne manquer aucune info !