Une partie de Vampire Survivors se termine toujours de la même façon : par la mort. Mais on va vous aider à survivre le plus longtemps possible.

Vampire Survivors est rapidement devenu votre nouvelle drogue vidéoludique. Vous avez lancé une première partie pour voir, sans trop y croire, et, depuis, c’est l’escalade : vous enchaînez les tentatives à un rythme effréné, par soif de l’or ou simple envie de tuer des milliers de monstres en un temps record. Seul hic ? Vous n’arrivez pas à atteindre les 30 minutes, durée requise pour mettre fin à une session (spoiler : une victoire se termine quand même par la mort).

Sous ses airs simplistes (après tout, on ne doit que bouger), Vampire Survivors cache en réalité une forme de complexité. Pour triompher, il va falloir échouer, apprendre et recommencer. Vous craignez peut-être de ne jamais y parvenir, mais pas de panique, il existe des clés pour triompher régulièrement. Et gardez en mémoire que le succès appelle le succès dans Vampire Survivors.

Vampire Survivors // Source : poncle
Peut-on survivre à ça ?! // Source : poncle

Des astuces pour triompher dans Vampire Survivors

Quelles armes choisir ?

Dans Vampire Survivors, l’utilisation des armes est automatique, ce qui revient à dire que votre personnage attaque tout seul. Vous avez quand même le choix de l’arsenal. À chaque niveau gagné (en ramassant des rubis), vous débloquez une arme, un accessoire ou une amélioration. Au début, on tâtonne, car on ne sait pas vraiment quels sont les effets des différents objets. On déconseillera par exemple de s’axer uniquement sur les armes qui n’attaquent que dans une seule direction, les ennemis ayant tendance à venir de partout. On privilégiera plutôt les armes qui ont des effets de zone. Attention, par ailleurs, aux armes qui attaquent dans une direction aléatoire (exemples : la Baguette de feu et l’Anneau de foudre). En premiers choix, elles ne sont pas conseillées.

Nous concernant, on apprécie plus particulièrement l’Ail, qui crée un cercle autour de soi (et permet de foncer sur les ennemis faibles sans sourciller), et la Bible du roi — qui connaît une vraie progression quand on la fait évoluer. Le Fouet, inspiré de la saga Castlevania, est un peu décevant (sauf en mode super-arme, mais nous y reviendrons), tout comme la hache. Le Poignard, de son côté, se révèle plutôt efficace à partir du moment où on peut en lancer plusieurs (attention, toujours dans la même direction).

Sur le papier, une arme comme le Pentagramme, qui détruit absolument tout ce qui est à l’écran, est redoutable. Elle est en réalité difficile à utiliser puisqu’elle peut vous priver de nombreuses ressources (qui y passent en même temps que les ennemis).

À noter que l’on peut porter jusqu’à six armes à la fois dans Vampire Survivors. Lors de vos premières parties, mixez au maximum et faites des essais. Certains seront fructueux, d’autres non.

Comprendre les évolutions des armes et les combinaisons

Chaque arme peut atteindre le niveau 8. Mieux, une arme peut évoluer en étant combinée à un accessoire dédié. Pour obtenir une super-arme, il faut :

  • Faire évoluer l’arme de base au niveau 8 ;
  • Choisir au moins une fois l’objet qui lui est associé (nul besoin de le faire évoluer) ;
  • Ouvrir le coffre d’un boss (il peut d’ailleurs être judicieux de retarder son ouverture, le temps d’avoir rempli les deux premières étapes).
Vampire Survivors // Source : Capture Xbox
L’évolution du Pentagramme détruit tout et vous aide à gagner des niveaux sur la fin // Source : Capture Xbox

Les super-armes sont vraiment la rançon de la gloire dans Vampire Survivors. Si vous parvenez à en obtenir au moins trois dans une même partie (six au total), alors vous devriez triompher sans aucun souci. Même les armes de base décevantes deviennent de vrais moyens de gagner, une fois évoluées à leur maximum (même la Hache…). Par exemple, le Fouet, combiné avec un réceptacle de cœur, se changera en la Larme de sang — soit une arme qui vous rendra de la vie quand elle frappe. Le Poignard, lui, peut se transformer en mille et une lames grâce au Brassard (qui augmente la vitesse des attaques) — soit littéralement une mitraillette de couteaux. Avec une super-arme, vous devenez un super-héros. Avec plusieurs super-armes, vous devenez un Dieu tout-puissant.

Pour bien comprendre ce système, il est primordial de connaître les bons éléments à associer (c’est-à-dire en multipliant les parties). Notre capture ci-dessous va vous faire gagner un peu de temps :

Vampire Survivors // Source : Capture Xbox
La liste des combos disponibles // Source : Capture Xbox

Éviter les objets défensifs

Dans Vampire Survivors, la meilleure défense, c’est l’attaque. Par conséquent, il est recommandé d’éviter les objets qui rend votre personnage moins vulnérable (plus de vie, régénération de la vie, armure, protection…). Sauf s’ils sont liés à une arme que vous avez choisie précédemment (pour obtenir la super-arme). Là se trouve la complexité du gameplay : certains bons choix peuvent amener à en réaliser des mauvais, qui finiront par devenir des bons choix quand tout se passe bien.

Ramasser les Reliques

Certains niveaux de Vampire Survivors recèlent de secrets plus ou moins utiles. Il y a notamment les Reliques, de puissants objets qui donnent accès à des bonus ou améliorations permanentes (exemple : la carte). Quand un niveau comporte des Reliques, c’est indiqué dans le menu de sélection. Une fois dans le niveau, suivez les flèches vertes.

Utiliser l’option Arcane

L’une des reliques les plus intéressantes s’appelle le Randomazzo, qui se trouve dans la Tour de Gallo (le quatrième niveau). Derrière ce nom se cache un système de modificateurs aléatoires qui peuvent vraiment vous faciliter la tâche. Pour en profiter, il faut débloquer chacune des cartes qui composent le Randomazzo, puis en sélectionner une au début de chaque tentative (vous en aurez peut-être une deuxième si vous survivez assez longtemps).

Vampire Survivors // Source : Capture Xbox
Des cartes qui changent tout // Source : Capture Xbox

Par exemple, l’Éveil vous permet de ressusciter trois fois, tout en vous rendant plus puissant à chaque résurrection. Ce n’est pas négligeable dans la dernière ligne droite. Chaque carte demande de remplir un objectif visible dans l’onglet ‘Succès’ du jeu. Ainsi, pour accéder à Éveil, il faut atteindre le niveau 50 avec le personnage prénommé Krochi. Astuce : consulter l’onglet ‘Succès’ permet de se fixer des objectifs intéressants pour s’améliorer et débloquer toujours plus de contenu.

Comment utiliser son argent ?

Les pièces d’or amassées sont conservées même après un échec. On peut les dépenser pour débloquer des nouveaux héros ou acheter des bonus permanents. Là encore, les bonus permanents peuvent être de nature défensive ou offensive (privilégiez la première option). Au début, investissez vite dans ‘Expertise’ (qui permet de gagner plus d’expérience) et ‘Quantité’ (qui ajoute un projectile à toutes les armes) : ces deux bonus vous permettront de survivre plus longtemps, donc de gagner toujours plus d’argent (pour acheter d’autres bonus). Les héros ne sont pas à négliger non plus : les incarner permet de débloquer d’autres armes et objets.

Pour conclure :

  • Éviter les options défensives ;
  • Débloquer le Randomazzo pour accéder à l’option Arcane ;
  • Investir l’argent dans les bonus adéquats (expérience et force de frappe) ;
  • Comprendre le système d’évolution des armes pour obtenir un maximum de super-armes pendant une seule partie (à partir de trois) ;
  • Être patient (vos premières parties seront forcément des échecs).

Si vous avez aimé cet article, vous aimerez les suivants : ne les manquez pas en vous abonnant à Numerama sur Google News.