La période d’Halloween est idéale pour se plonger dans des ouvrages à l’atmosphère angoissante. Voici 5 livres (4 romans et une BD) parfaits pour s’immerger dans l’horreur.

Voici venue la période où le froid revient (enfin, vaguement, réchauffement climatique en cause), où la nuit tombe plus tôt, où les arbres prennent leurs belles couleurs automnales. Si vous pouvez vous replonger dans Buffy, les librairies recèlent aussi d’ouvrages parfaitement angoissants.

Widjigo, Estelle Faye

Source : Albin Michel Imaginaire
Source : Albin Michel Imaginaire

Direction la Bretagne, en 1793. Le lieutenant révolutionnaire du nom de Jean Verdier a pour mission de récupérer Justinien, un noble âgé, boiteux. Pour ce faire, Jean se rend au sein de son château, situé sur une presque-île bretonne. Justinien se livre sans encombre, et tout se passe bien, jusqu’à ce qu’une tempête isole totalement le château sous la violence des vagues. Pour passer la nuit, le noble a alors une demande : il souhaite que Jean écoute son histoire, son propre passé. Justinien commence à narrer le terrible naufrage qu’il a vécu, quelques décennies auparavant, sur une côte de Terre-Neuve. Et, vous vous doutez bien qu’une étrange créature — le titre n’est pas anodin — aurait compliqué la survie des quelques rescapés dont il faisait partie…

Atmosphère moite et angoissante garantie… portée par la plume toujours si parfaitement évocatrice d’Estelle Faye.

Le Signal, Maxime Chattam

Source : Pocket/Albin Michel
Source : Pocket/Albin Michel

Impossible de ne pas intégrer le roi français du polar dans cette sélection. Le nombre d’ouvrages de Maxime Chattam que l’on pourrait vous conseiller en cette période est conséquent. Cependant, Le Signal est l’un de ceux dont l’ambiance surnaturelle vous fera le plus frissonner. Et pour cause, vous allez être totalement isolé dans la bourgade de Mahingan Falls, en Nouvelle Angleterre — pas loin de Salem (oui, voilà qui pose bien le contexte). Les fans de Lovecraft et de Stephen King seront servis : des meurtres sordides, de l’ésotérisme, un groupe d’ados qui enquête dans la forêt après avoir croisé une créature… Tout cela avec un soin du détail, on est dans du thriller horrifique.

À noter que si vous êtes du genre à être mal à l’aise en présence de petites bêtes, Un(e)secte aussi vous fera vivre une sacrée expérience en cette période.

Notre part de nuit, Mariana Enriquez

Source : Éditions du Sous-Sol
Source : Éditions du Sous-Sol

Le roman de Mariana Enriquez est celui de la menace latente. Ce n’est pas tant de l’horreur à proprement parler — bien qu’une étrange femme errant au bout d’un couloir relève certes de l’épouvante — mais plutôt d’une forme de fantastique monstrueux. Pavé de plus de 700 pages, il s’agit d’un « roman-monstre » dans tous les sens du terme.

C’est aussi un voyage dans l’Histoire et en particulier parmi les fantômes du passé de l’Argentine. Si Notre part de nuit est considéré comme un chef-d’œuvre de la littérature contemporaine, c’est à plus d’un titre. Car, certes, vous frissonnerez, mais la caractérisation humaine des personnages et l’écriture de l’autrice relèvent d’une plume de très haute volée.

American Elsewhere, Robert Jackson Benett

Source : Livre de Poche / Albin Michel Imaginaire
Source : Livre de Poche / Albin Michel Imaginaire

Imaginez une petite ville américaine, pavillonnaire, tranquille. Rien de plus banal. À ceci près que celle qui est au cœur d’American Elsewhere ne figure sur aucune carte. Et, le cadre idyllique cache une réalité plus lugubre.

Mona, une ex-flic, y pose ses valides : elle vient d’hériter de la maison de sa mère, qui s’y était suicidée 30 ans plus tôt. Si tout se passe pour le mieux au début dans une atmosphère des années 1950, des phénomènes étranges, des rencontres bizarres, tendent graduellement l’atmosphère. American Elsewhere est un roman inquiétant et… plein de charme. Ce n’est pas de l’horreur, mais l’inquiétude montante, qui caractérise la plume de Robert Jackson Benett dans ce roman. Tous les détails qui clochent apparaissent peu à peu, et l’héroïne les découvre en même temps que nous.

Bleak, Squeezie

Source : Squeezie
Source : Squeezie

Et si on laissait un peu de place à la bande dessinée ? Vous êtes sûrement nombreux et nombreuses à suivre les threads horreurs sur la chaîne de Squeezie. Alors pourquoi ne pas prolonger le plaisir avec sa bande dessinée ? Intitulé Bleak, le premier volume est sorti en début d’année. Il comporte 3 petites histoires d’horreur.

D’ailleurs, cela ne s’adresse pas forcément qu’aux fans habituels : même si vous n’avez pas l’habitude des threads horreurs du youtubeur, sa BD est un bon moment de suspense, tout en restant très frais.

À noter que la BD est en rupture de stock sur les sites comme la FNAC et Amazon, où il n’existe plus que des versions d’occasion.


Abonnez-vous à Numerama sur Google News pour ne manquer aucune info !

Certains liens de cet article sont affiliés. On vous explique tout ici.