Le profil de l'actrice sur l'app de rencontre Bumble a été signalé en masse par des utilisateurs qui ne croyaient pas qu'il était réel.

Les premiers pas de Sharon Stone sur l’app de rencontres Bumble ne se sont pas passés comme elle l’espérait. L’actrice américaine a partagé une anecdote cocasse sur Twitter le 30 décembre 2019 : son compte aurait été suspendu car l’app aurait reçu « plusieurs signalements » selon lesquels son profil serait un faux.

L’actrice a joint à ses deux gazouillis une capture d’écran de son compte bloqué.

Les apps de rencontre ne sont pas hiérarchisées comme les réseaux sociaux

Bumble est une application de rencontres qui est très utilisée aux États-Unis — elle est disponible en France, bien que beaucoup moins populaire. L’un de ses principes est que seules les femmes peuvent faire le premier pas, s’il y a un « match » entre deux personnes de sexe opposé. Elle a été fondée en décembre 2014 par Whitney Wolfe Herd, une femme d’affaire qui venait de quitter Tinder et de gagner un procès pour discrimination et harcèlement sexuel au sein de l’entreprise.

Sharon Stone a visiblement été victime de la politique stricte de Bumble en matière de vérification, même s’il n’est pas possible de savoir si l’actrice avait bien rempli toutes les informations nécessaires à son identification.

L’anecdote peut paraître risible, mais elle soulève dans le fond des reflexions intéressantes sur l’utilisation des technologies par, et pour tous. Alors que les Tinder, OkCupid et autres Bumble se sont imposés comme des apps incontournables dans une bonne portion des relations amoureuses, cela ne signifie pas qu’elle deviennent de facto accessibles à tous. Autant les célébrités bénéficient d’une aura particulière sur leurs comptes personnels (souvent vérifiés) sur certains réseaux (Instagram en tête), autant cette supériorité est impossible sur une app de rencontres, où il n’y a aucune hiérarchie officielle dans les profils — bien qu’en pratique, les profils les plus « likés » bénéficient de boosts réguliers pour être plus mis en avant que d’autres.

Bumbel n’a pas encore réagi aux messages de Sharon Stone.

Partager sur les réseaux sociaux