Des informaticiens ont développé des scripts permettant de compter le nombre de soutiens sur le site du ministère de l'Intérieur.

Le référendum d’initiative partagée (RIP) s’opposant à la privatisation des aérodromes de Paris est ouvert au public depuis le jeudi 13 juin. Malheureusement, le site ne donne aucune indication sur le nombre de personnes qui ont déjà signé. Il est certes possible de consulter la liste des signataires, mais l’interface est peu conviviale : il faut remplir un CAPTCHA chaque fois que l’on veut afficher un groupe de soutiens.

Des informaticiens ont toutefois développé des scripts qui permettent de dénombrer les internautes qui soutiennent la proposition de loi visant à affirmer le caractère de service public national de l’exploitation des aérodromes de Paris. C’est le cas du cofondateur de la Quadrature du Net, Benjamin Sonntag, qui au moyen d’un script, a compté 125 130 votes en date du 18 juin.

adp aéroport roissy avion
Le terminal 1 de Roissy CDG. // Source : Citizen59

Suivre l’évolution du soutien au RIP

Dans le même genre, il y a le site adprip.fr qui fait la même chose, mais en présentant le tout dans un bel écrin. Le site comptabilise 126 157 votes (soit à peu près le même nombre extrait par le script de Benjamin Sonntag) et indique en plus le seuil à atteindre (4 717 396 votes — la pétition doit recueillir le soutien d’au moins un dixième des électeurs inscrits sur les listes électorales) et le pourcentage (2,674 %).

Le site, proposé par Pierre NN, inclut aussi un décompte pour montrer le temps qu’il reste pour ajouter une signature (à l’heure où nous écrivons ces lignes, il reste 268 jours à la population pour se décider). Le script est disponible sur le site ADPRIP et peut être testé et vérifié par n’importe qui. Il est même possible de suivre l’évolution des soutiens dans le temps et leur distribution sur le territoire.

Attention : les nombres donnés par Benjamin Sonntag et Pierre NN ne traduisent pas forcément le nombre réel des soutiens recensés par le site du ministère de l’Intérieur. En effet, la place Beauvau précise qu’il faut entre cinq et sept jours, selon les cas de figure, pour valider définitivement un soutien. Il y a donc un temps de latence d’environ une semaine.

À lire sur Numerama : Référendum ADP  : comment soutenir le projet de loi visant à interdire la privatisation des aérodromes de Paris

Partager sur les réseaux sociaux