Il fallait rassembler 75 % des voix. Seuls les deux tiers des votants ont soutenu l'idée d'une action impliquant l'encyclopédie libre et gratuite.

La barre est trop haute pour les partisans d’une journée de blocage, ou en tout cas d’information, sur la version francophone de Wikipédia. Après six jours de vote, la communauté a finalement décidé… de ne rien faire. L’encyclopédie libre et gratuite restera donc parfaitement accessible pendant les ultimes étapes du vote du Parlement européen sur la proposition de directive européenne sur le droit d’auteur.

Pour envisager une action sur Wikipédia en français, il fallait recueillir au moins 75 % de votes positifs sur l’ensemble du scrutin, selon la logique de la majorité qualifiée. En fin de compte, l’opposition était trop nombreuse : la part des votes positifs n’a atteint « que » 65,33 % ce 24 mars 2019. De ce fait, les autres votes prévus (type d’action, type de message, portée) n’ont pas lieu d’être.

wikipedia
L’encyclopédie en français restera accessible. // Source : Wikimédia

Un seuil élevé qui fait débat

Le vote à la majorité qualifiée avec un tel seuil peut sembler curieux face au système bien plus courant de la majorité absolue, où il suffit simplement d’avoir la moitié des voix plus une pour l’emporter. Cet autre système peut toutefois se justifier : il permet d’asseoir la légitimité d’un vote grâce à un ralliement franc autour d’une proposition, surtout si celle-ci est très clivante et controversée, plutôt que d’avoir un résultat trop partagé et forcément contestable. La mettre en œuvre est ainsi plus facile si elle remporte une forte adhésion.

Si le vote à la majorité qualifiée se défend, le seuil retenu fait débat : celui-ci est assez élevé, presque inatteignable. Pourquoi 75 % (les trois quarts des votants) et pas 66 % (les deux tiers), par exemple ? Plusieurs voix regrettent ainsi l’absence d’échange au préalable pour discuter des règles du vote. En somme, il aurait été opportun de pouvoir voter sur les conditions du vote, afin d’éviter d’en faire un point de controverse. En la matière, la communauté devrait sans doute établir des règles claires pour les prochaines fois.

Blackout ailleurs

Hormis la version francophone de Wikipédia, ce débat a atteint plusieurs autres moutures de l’encyclopédie. Ses versions pour l’Allemagne, l’Autriche, la Slovaquie, la République tchèque et le Danemark ont fermé leurs portes pendant une journée, le 21 mars. Les déclinaisons pour l’Italie et la Catalogne font de même ce 25 mars. Quant aux autres, ce sont des actions alternatives qui sont mises en œuvre.

Il est à noter que le débat qui agite les communautés survient alors que la proposition très controversée de directive européenne sur le droit d’auteur contient des dispositions qui permettent d’exempter les projets non-lucratifs, comme Wikipédia. Les internautes pourront donc mettre en ligne des contenus comme d’habitude. Le vote en session plénière du Parlement européen est prévu pour le 26 mars.

Wikipédia blackout italie
Le blackout sur la version italienne de Wikipédia.

Partager sur les réseaux sociaux