Un internaute qui a posté une menace de mort contre la journaliste Nadia Daam sur le forum 18-25 de jeuxvideo.com a été condamné, ce 6 juillet 2018, à 6 mois de prison avec sursis, 5 000 euros d’amende et 180 heures de travaux d’intérêt général. C’est le troisième en une semaine.

Un internaute de 21 ans, membre du forum 18-25 de jeuxvideo.com a été jugé en comparaison immédiate au tribunal de Bobigny ce vendredi 6 juillet 2018, après avoir posté un long message contenant des menaces de mort à l’encontre de la journaliste Nadia Daam sur le forum en question. Il a été condamné à 6 mois de prison avec sursis, 180 heures de travaux d’intérêt général, 5 000 euros d’amende et son ordinateur a été saisi et confisqué.

C’est le troisième membre du forum à avoir été condamné en une semaine.

« Il faut la tuer, cette sale féministe de merde ! (…) Si nous n’arrivons pas à l’avoir, il faudra s’attaquer à sa famille (…) Pour le plan, je suis sur Paris, j’ai une voiture », a écrit, entre autre, l’accusé dans un long billet posté le 3 juillet à 17h50. Le jour même, deux membres du forum venaient d’être condamnés à 6 mois de prison avec sursis et 2 000 euros d’amende chacun pour menaces en ligne à l’encontre de Nadia Daam.

Le message a été supprimé « en moins de trois minutes », a précisé dans un tweet Cédric Page, Directeur Général Gaming chez Webedia, à qui appartient le site jeuxvideo.com. Mais cela a suffit pour qu’il soit signalé sur la plateforme du gouvernement Pharos, et que l’homme soit identifié.

Au cours de l’audience, l’internaute a justifié son message : « Vous ne comprenez pas notre humour… c’était une blague », a rapporté un journaliste de BuzzFeed sur place à l’audience. «Je me suis dit que j’allais faire mieux que les autres. Mes amis ont rigolé. » Il pensait que son message allait être « immédiatement supprimé », rapporte une autre journaliste du Monde.

Quelques heures avant cette condamnation, un Français a été condamné à trois mois de prison ferme (18 mois de prison dont 15 avec sursis), pour avoir harcelé par mail l’ancienne actrice pornographique Nikita Belluci, lui envoyant notamment des menaces de mort.