Le producteur Endemol a exigé avec succès la suppression d’une parodie de Secret Story créée par les jeunes UMP pour se moquer du Parti Socialiste. Il estimait que la parodie était trop proche des codes visuels et sonores de l’émission, parfois repris sans modification.

A chaque fois qu’un nouveau cas de contrefaçon apparaît dans le paysage politique, il faut s’en féliciter. Qui plus est chez les jeunes militants appelés demain à modifier les lois qu’ils ont été accusés de violer hier. Nous nous sommes ainsi réjouis par le passé des contrefaçons dans les affaires de la chanson de MGMT, du lipdub des jeunes UMP, du premier logo de l’Hadopi, du logo détourné de l’Aquitaine, du photo-montage moquant Jean-Paul Huchon, ou plus récemment de la photo non créditée sur le site du Ministère de la Culture.

Aujourd’hui, c’est encore une fois les Jeunes UMP qui font parler d’eux. Pour se moquer du Parti Socialiste, l’organisation avait créé le site SecretPStory.fr et une bande annonce vidéo, sous forme de pastiche du jeu Secret Story diffusé sur TF1 et produit par Endemol. « Le service juridique d’Endemol, la société de production propriétaire du concept, a mis fin à cette mascarade en envoyant jeudi dernier au responsable de la vidéo, un certain Alexandre Bruguère, un courrier d’avertissement« , explique Emmanuel Berretta dans Le Point. « Derrière www.SecretPStory.fr se trouvait un collectif, France à venir, proche du ministre de l’Immigration et de l’Identité nationale, Eric Besson« .

Le collectif « n’avait pas vraiment réalisé qu’en empruntant le code typographique exact, la musique originale et la voix off de l’émission diffusée sur la première chaîne, il s’exposait à des poursuites. Il aurait fallu introduire beaucoup plus de changements afin d’être couvert par le droit à la parodie« , écrit le journaliste.

De quoi marquer les esprits lorsque les jeunes UMP devront à leur tour voter les lois qui brident la liberté d’expression au motif de protéger des intérêts commerciaux.

Découvrez les bonus

+ rapide, + pratique, + exclusif

Zéro publicité, fonctions avancées de lecture, articles résumés par l'I.A, contenus exclusifs et plus encore.

Découvrez les nombreux avantages de Numerama+.

S'abonner à Numerama+

Vous avez lu 0 articles sur Numerama ce mois-ci

Il y a une bonne raison de ne pas s'abonner à

Tout le monde n'a pas les moyens de payer pour l'information.
C'est pourquoi nous maintenons notre journalisme ouvert à tous.

Mais si vous le pouvez,
voici trois bonnes raisons de soutenir notre travail :

  • 1 Numerama+ contribue à offrir une expérience gratuite à tous les lecteurs de Numerama.
  • 2 Vous profiterez d'une lecture sans publicité, de nombreuses fonctions avancées de lecture et des contenus exclusifs.
  • 3 Aider Numerama dans sa mission : comprendre le présent pour anticiper l'avenir.

Si vous croyez en un web gratuit et à une information de qualité accessible au plus grand nombre, rejoignez Numerama+.

S'abonner à Numerama+

Abonnez-vous gratuitement à Artificielles, notre newsletter sur l’IA, conçue par des IA, vérifiée par Numerama !