Il ne s’est pas passé une semaine depuis le début de l’année 2024 sans que l’immense communauté de fans de Taylor Swift ne s’active pour défendre sa star, en détournant les codes de certaines plateformes avec brio.

Numerama & France Culture

Cet article est extrait de la chronique du 9 février de Numerama dans le Meilleur des mondes, l’émission de France culture qui questionne le numérique, dont Numerama est partenaire.

Du jour au lendemain, des centaines de millions de vidéos sur TikTok se sont retrouvées sans aucun son. Toutes les musiques de Taylor Swift, Lady Gaga, Ariana Grande, mais aussi Drake et les Beatles ont disparu. Leur point commun ? Ils ont signé sous le label Universal, qui a retiré ses musiques de la plateforme chinoise, après avoir échoué à atteindre un accord financier le 31 janvier.

Selon Universal, la rémunération des chanteurs proposée par Tiktok serait misérable. Du côté de TikTok, on accuse Universal de cupidité… en résumé, on parle ici d’une histoire de gros sous.

Et comme d’habitude dans ces affaires, le plus intéressant est à chercher du côté des utilisatrices et utilisateurs. En l’occurrence ici, de la force des fans de Taylor Swift. Que se passe-t-il lorsque les chansons de votre artiste préférée disparaissent ? Vous les chantez vous-mêmes, bien sûr ! Des centaines, milliers d’internautes ont commencé à reproduire les performances de la chanteuse, pour que d’autres puissent réutiliser ces musiques-là en toute légalité. Attention, gare à vos oreilles.

@httpwemel

Taylor Swift’s Music got removed just as I joined. Couldn’t have been a worse timing. #taylorswift

♬ original sound – httpwemel – httpwemel

Vous aurez peut-être reconnu Exile de Taylor Swift. Mais il ne vous aura pas échappé que la première version n’était pas aussi mélodieuse que l’originale. Mais d’autres reprises sont assez réussies, en utilisant un maximum de vocoder pour tromper l’algorithme de TikTok.

Là, on reconnaît presque l’originale !

Les fans de Taylor Swift sont partout, tout le temps

On a encore, ici, un bel exemple de comment les utilisateurs réussissent à contourner les limites des plateformes pour inventer de nouveaux usages. D’ailleurs, cette censure musicale permet in fine de générer de nouveaux contenus originaux et de remettre une pièce dans la machine.

Mais il y a quand même une particularité chez les fans de Taylor Swift, qui ont une force de mobilisation inégalée en ligne. La semaine passée encore, ils avaient réagi massivement après que la chanteuse avait vu son image détournée dans des deepfakes pornographiques. Des montages immondes qui utilisent son visage pour créer du contenu X. Aux armes, « swifties » ! Les fans ont lancé une contre-attaque massive en publiant un très grand nombre de vraies vidéos de performances de la chanteuse pour noyer ces montages. 

On a tendance à dire que le web des réseaux sociaux serait en train de s’éteindre : Taylor Swift et ses fans nous prouvent le contraire, visiblement chaque semaine. 

meilleurdesmondes_numerama2

Vous voulez tout savoir sur la mobilité de demain, des voitures électriques aux VAE ? Abonnez-vous dès maintenant à notre newsletter Watt Else !