Parmi les mesures annoncées par le ministre de la Justice, l’arrivée d’une application mobile à destination des justiciables. Elle doit sortir en avril.

Les Françaises et les Français auront bientôt un nouveau moyen d’être en lien avec la justice. Du moins, les Françaises et les Français qui sont en possession d’un smartphone. En effet, le garde des Sceaux Éric Dupond-Moretti a annoncé le 5 janvier une future application mobile, qui doit offrir divers services aux particuliers. Elle doit être lancée en avril 2023.

L’annonce de cette application s’inscrit dans un plan d’action plus général annoncé par le ministre, pour aider un système judiciaire décrit en piteux état par nombre de professionnels du droit. Une soixantaine de mesures ont ainsi été annoncées par Éric Dupond-Moretti (sur le budget, sur la simplification, sur la justice des mineurs, sur l’amiable, etc.), dont cette application.

Palais de justice tribunal
Parmi les fonctionnalités promises, des infos pratiques sur son tribunal. // Source : Paucal

Infos pratiques, simulateurs, professionnels à proximité….

Des exemples de ce que permettra cette application, qui devrait être déclinée sur Android et iOS, ont été donnés. Il y aura à l’intérieur :

  • Des simulateurs pour des cas pratiques (aide juridictionnelle, pension alimentaire)
  • Un outil de géolocalisation pour repérer des professionnels (un notaire, un avocat) à proximité, voire des tribunaux.

Pour le garde des Sceaux, cette application s’inscrit dans un effort de proximité entre la justice et la population. Il s’agit de « simplifier la vie des justiciables pour les rapprocher de leur justice », a-t-il indiqué dans son discours de présentation. Autre service qui sera proposé dans l’appli : des informations pratiques sur son tribunal.


Si vous avez aimé cet article, vous aimerez les suivants : ne les manquez pas en vous abonnant à Numerama sur Google News.