Un drone naval ukrainien a touché un navire de guerre dans le port russe de Novorossiïsk. Cette attaque étend le danger des appareils kamikazes aux côtes russes de la mer Noire.

Le port russe de Novorossiïsk, sur la mer Noire, est en alerte ce 4 août 2023, après une attaque de drone naval ukrainien dans la nuit. Le navire de guerre « Olenegorskiy Gornyak », long d’une centaine de mètres, serait gravement endommagé, selon les images qui circulent sur les comptes d’experts militaires sur les réseaux sociaux. La vidéo d’une attaque de drone naval contre ce même navire a été diffusée sur le compte d’un spécialiste ukrainien du renseignement.

On reconnait les modèles d’engins kamikazes ukrainiens, déjà aperçus lors de précédentes opérations en mer Noire. L’appareil slalome dans les eaux avant de foncer contre la coque du vaisseau.

Le « Olenegorskiy Gornyak » serait un bâtiment de classe Ropucha, soit des navires construits sous l’ère soviétique et destinés aux missions d’assaut et de débarquement. Ce matin du 4 août, des bateaux de secours entouraient l’imposant navire visiblement incliné sur son flanc gauche.

Le ministère de la Défense russe prétend, malgré les images, avoir abattu deux drones navals. Les services de secours ont confirmé que des explosions ont eu lieu et les services de sécurité ont été informés, a fait savoir l’agence de presse russe RIA.

Un harcèlement récurent en mer Noire

La mer Noire est le premier théâtre d’opération des drones navals aujourd’hui. Des attaques réussies contre des navires russes par des engins kamikazes ont été répertoriées en automne 2022 et en mai dernier. L’explosion du pont de Crimée le 17 juillet dernier pourrait également être provoquée par un appareil suicide.

L’opération de ce 4 août a été menée à près de 400 km des côtes ukrainiennes non occupées.

Emplacement du port de Novorossiïsk. // Source : Numerama
Emplacement du port. // Source : Numerama

Le modèle suicide ukrainien a un rayon d’action de 800 km avec une charge explosive de 200 kg. Plusieurs appareils sont généralement lancés simultanément pour multiplier les chances de succès. Les opérations en mer Noire se sont multipliées depuis quelques mois.


Abonnez-vous à Numerama sur Google News pour ne manquer aucune info !