L’assurance maladie du district de Washington a été piratée, révélant les informations de nombreux politiques américains.

Un piratage peut être lourd de conséquence. Un hacker criminel a mis en vente le 6 mars 2023 une base de données de l’assurance maladie du District de Columbia, où se situe Washington, et donc le lieu de résidence de nombreux politiques américains. Le journaliste américain Henry Rodgers a révélé un mail du directeur administratif de la Chambre des représentants – le Parlement américain – indiquant qu’une enquête du FBI, la police fédérale, est en cours.

« Le DC Health Link a subi une importante violation de données hier, exposant potentiellement les informations personnelles identifiables de milliers d’inscrits. […] À l’heure actuelle, je ne connais pas l’ampleur et la portée de la violation, mais j’ai été informé par le Federal Bureau of Investigation (FBI) que les informations de comptes de centaines de membres du personnel et des membres la Chambre des représentants ont été volées » peut-on lire dans le document partagé par l’administration.

La base de données est partagée sur un forum de hackers. // Source : Numerama
La base de données est partagée sur un forum de hackers. // Source : Numerama

Aucune revendication politique pour l’instant

Le média spécialisé BleepingComputer a découvert qu’au moins un pirate (connu sous le nom d’IntelBroker) vend sur un forum de piratage des infos des employés et membres du Parlement américain. Un échantillon des données volées montre qu’il contient les informations d’environ 170 000 personnes concernées, y compris leurs noms, leurs adresses, leurs mails, numéros de téléphone et de Sécurité sociale. L’assurance maladie locale a confirmé avoir été piratée auprès des journalistes américains.

Une personne aurait déjà acheté les fichiers. Pour l’instant aucune revendication politique n’a été formulée et l’annonce est en ce moment repartagée, gratuitement désormais, par d’autres pirates sur le forum. Certains membres concluent par un « Gloire à la Russie ». Ces informations sont sensibles et peuvent être réutilisées pour d’autres attaques plus ciblées.

une comparateur meilleur gestionnaire mdp numerama

Si vous avez aimé cet article, vous aimerez les suivants : ne les manquez pas en vous abonnant à Numerama sur Google News.