Les escrocs cryptos font preuve de toujours plus d’originalité dans leurs méfaits. Une nouvelle sorte d’arnaque vient de voir le jour, qui utilise de fausses applications. Les victimes ont déjà perdu des dizaines de millions de dollars.

Dans le monde des cryptos, les arnaques sont fréquentes. Que ce soit avec des « arnaques aux sentiments » sur les sites de rencontre, des arnaques concernant la guerre en Ukraine, de fausses crypto-monnaies inspirées de séries à succès, ou encore de fausses opportunités d’investissements partagées sur les réseaux sociaux, chaque année, des milliards de dollars en crypto-monnaies sont volés à travers des escroqueries.

Comme cela n’était pas suffisant, le FBI vient d’alerter sur une nouvelle sorte de menace : de fausses applications, qui se font passer pour des entreprises du secteur, ou qui usurpent l’identité de véritables sociétés. En très peu de temps, ces apps ont réussi à voler plusieurs plus de 40 millions de dollars, le tout avec très peu de victimes.

crypto (5)
Un nouveau type d’arnaque crypto est apparu : les fausses apps // Source : Canva

Des sommes impressionnantes

Les chiffres du FBI sont impressionnants : l’agence américaine indique avoir repéré seulement 244 victimes pour le moment, qui ont perdu en tout 42,7 millions de dollars. En moyenne, chaque victime aurait donc été défraudée de 175 000 dollars. Une somme énorme qui montre que les arnaqueurs ont réussi à créer des apps très réalistes et à faire des victimes en peu de temps.

L’agence américaine de renseignement indique que les escrocs utilisent des apps et des sites très réalistes afin de se créer une identité crédible et d’attirer plus de victimes. Le FBI a repéré le cas de l’app Yibit, qui a été active entre octobre 2021 et mai 2022, et Supay, qui a été active en novembre 2021. L’agence mentionne également le cas d’une troisième app frauduleuse, qui a usurpé le nom, le logo et les informations d’une véritable entreprise du secteur des cryptos.

Afin d’éviter les arnaques de ce genre, il ne faut de manière générale pas faire aveuglément confiance à ce qu’on peut lire sur internet ou sur les réseaux sociaux, et toujours passer par des entreprises ou des applications reconnues pour leur sérieux. Et, afin d’être sûr que vous téléchargiez la bonne app et non pas une version frauduleuse, il faut toujours utiliser directement les liens qu’on trouve sur les sites officiels.