Le gouvernement a mis en ligne un site sur lequel on peut voir combien nos voisins ont acheté leurs appartements. Il est très simple d'utilisation.

Vous avez toujours rêvé de savoir combien coûtait la jolie maison avec jardin au bout de la rue ? C’est désormais possible grâce à un site. Créé par le ministère de l’économie, il répertorie les transactions immobilières de ces 5 dernières années en France. Leurs prix et le nombre de mètres carrés sont indiqués.

Comment utiliser le site ?

Le site est disponible en cliquant juste sur ce lien. Pour l’utiliser, il suffit de se rendre dans la colonne de gauche. Sélectionnez le département de votre choix, puis la commune. Si vous ne connaissez pas la section cadastrale, vous n’avez qu’à zoomer sur la carte sur le quartier qui vous intéresse et de cliquer. Les immeubles ou maisons sur lesquels des informations sont disponibles sont affichés en bleu. Cliquez dessus pour voir les dernières transactions immobilières les concernant.

Capture d’écran // Source : Etalab

Ici, on voit dans la colonne de droite le résultat pour un immeuble situé dans le 1er arrondissement de Paris. On aperçoit le montant de la vente (3,1 millions d’euros), la surface, 110 mètres carrés (eh oui, c’est Paris), le nombre de pièces, et le type de bien. Il s’agit en l’occurrence d’un appartement avec dépendance (garage, pièce indépendante, etc). Les terrains achetés sont aussi renseignés, qu’il s’agisse de terrains bruts constructibles ou de jardins.

Les prix indiqués sont des prix hors frais de notaire et hors frais d’agence.

Réduire l’écart d’information entre agences et acheteurs

Le site a été mis en place avec le ministère de l’économie. Il contient les transactions immobilières effectuées ces 5 dernières années.

Les données ne sont pas tout à fait précises. Elles ne semblent pas mentionner, par exemple, lorsqu’il s’agit d’un rachat de certaines parts d’un logement. Dans ce cas, le montant du rachat et non le prix total est précisé, alors que c’est bien la surface totale qui apparaît. Cela peut fausser des estimations.

Par ailleurs, d’autres critères qui n’apparaissent pas sur le site peuvent faire évoluer un prix : une belle vue, un appartement refait entièrement à neuf, un balcon, etc. C’est malgré tout un pas important pour plus de transparence dans l’immobilier.

Le site a été créé à la suite de la publication d’un décret fin décembre 2018, qui stipule que les données déclarées aux impôts lors d’un achat immobilier récent doivent être rendues publiques. L’objectif est d’éviter les abus d’agences immobilières, qui détiennent souvent bien plus d’informations que les acquéreurs sur le marché. Le site s’inscrit par ailleurs dans un mouvement plus global, à savoir celui de l’ouverture progressive des données gouvernementales au public.

Partager sur les réseaux sociaux